Le personnel du bureau de poste de Zaventem reprendra le travail vendredi

Mercredi, lorsque la grève a éclaté, les syndicats et la direction ont immédiatement entamé des discussions, qui ont finalement abouti ce jeudi. "Nous sommes très satisfaits d'avoir pu trouver une solution", confie Rudi Arnalsteen, secrétaire régional de l'ACOD Post. "Encore aujourd'hui (jeudi, ndlr), cela a été une discussion animée mais nous en sommes sortis".

Il a été décidé qu'il y aurait sept tours de service supplémentaires. Cela permettra de régler la question de la distribution des colis. "C'était très important pour nous", explique le syndicaliste socialiste. "En outre, toutes les tournées, aussi bien celles du courrier que celles des journaux, seront analysées en vue d'une meilleure et structurelle répartition entre les travailleurs."

D'autres mesures comprennent le recrutement supplémentaire de personnel, y compris de chauffeurs et d'étudiants jobistes. En outre, douze postes seront ouverts en permanence. Un grand nombre de travailleurs francophones recevront également une formation approfondie en néerlandais.

Environ 120 personnes travaillent au centre postal de Zaventem. La grève de mercredi, suivie par 80% du personnel, a touché une vaste région autour de cette ville. Mercredi, il n'y avait ainsi pas de journaux ni de distribution de courrier dans les communes de Kortenberg, Tervuren, Bertem, Nossegem et Zaventem.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous