Un tronçon pouvant accueillir des trains de marchandises de 750 mètres inauguré à Louvain

La gare de Louvain voit défiler chaque jour de semaine 500 trains (460 trains de voyageurs et 40 de marchandises). Le nouveau faisceau M comprendra 4 voies longues (2 voies de 600 mètres, 1 voie de 700 mètres et 1 voie de 750 mètres) et 7 autres voies (+/- 300 à 400 mètres) pour dévier et positionner les trains de voyageurs et les wagons de marchandises.

Louvain occupe une position stratégique sur le corridor de fret européen Mer du Nord - Méditerranée (l'un des 3 corridors internationaux de fret incluant la Belgique). Le faisceau est important pour le transport de marchandises de Zeebrugge/Gand et Malines/Anvers à Athus Meuse, explique Infrabel dans un communiqué.

Ces travaux de modernisation, menés dans le cadre du Plan Boost du gouvernement fédéral, ont débuté fin avril et les nouvelles voies devraient être complètement opérationnelles au printemps 2022.

"Ces trains de 750 mètres sont essentiels à la réalisation de l'ambition du gouvernement de doubler le volume de marchandises transportées par le rail d'ici à 2030, de 7 à 15%. Chaque train de marchandises en plus sur les rails, c'est a minima 50 camions de moins sur les routes", rappelle le ministre de la Mobilité, Georges Gilkinet.

Le développement du transport de marchandises constitue l'une des priorités d'Infrabel. Des projets similaires ont été menés au port d'Anvers, alors qu'en mai, le gestionnaire a rénové la ligne 28 entre Bruxelles-Midi et Schaerbeek. "Cet axe important du transport de marchandises sur le périphérique Ouest de Bruxelles permet de désengorger la très fréquentée jonction Bruxelles-Midi."

Infrabel envisage à l'avenir de mener d'autres travaux liés au transport de marchandises grâce au fonds de reprise et de relance européen (RRF), par exemple sur la L161/1 à Bruxelles et à Kinkempois en province de Liège.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous