Les princes William et Harry ont dévoilé la statue de leur mère, Lady Di

Les princes Harry et William ont inauguré ensemble jeudi une statue en hommage à leur mère Lady Di, dans les jardins du palais londonien de Kensington et en petit comité. La statue a été réalisée par le sculpteur anglais, Ian Rank-Broadley. Une trentaine de personnes ont pu assister à la cérémonie.

Décédée dans un accident de voiture à Paris en 1997, la princesse de Galles, née Diana Spencer, aurait eu 60 ans jeudi. La statue, réalisée par Ian Rank-Broadley, sera dévoilée dans le « jardin enfoui » de Kensington, son ancienne résidence et celle de son fils William, héritier de la couronne, en présence – covid oblige – d’une trentaine de personnes seulement, dont des membres de la famille Spencer.

Le prince Charles, qu’elle avait épousé il y aura 40 ans ce 29 juillet et dont elle a divorcé en 1996, ne devrait pas participer à la cérémonie, selon un de ses proches cité par le Sunday Times.

Plus de 24 ans après sa mort, le mythe de Lady Di perdure : sa voiture a été vendue aux enchères pour quelque 60.000 euros à un musée d’Amérique du Sud cette semaine, elle passe toujours pour une icône de la mode et ses robes font régulièrement l’objet d’expositions au Royaume-Uni, un phénomène entretenu par la série The Crown.

 
 
À la Une du Soir.be
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous