Accueil Monde États-Unis

Etats-Unis: l’étau judiciaire se resserre sur Donald Trump et son empire immobilier

Le directeur financier de la Trump Organization, Allen Weisselberg, s’est rendu jeudi chez le procureur de Manhattan pour être informé de son inculpation pour « délits fiscaux ». L’entreprise dénonce des « poursuites politiques ».

Article réservé aux abonnés
Correspondant aux Etats-Unis Temps de lecture: 4 min

Il était 6 h 20, jeudi matin à New York, lorsque Allen Weisselberg s’est présenté au One Hogan Place, devant le bâtiment du procureur de Manhattan, Cyrus Vance Jr. Visiblement soucieux d’éviter la chaleur écrasante de juillet autant qu’un « perp walk » (arrestation publique devant les caméras), le directeur financier de la Trump Organization a préféré l’aube et une porte dérobée, réservée aux livraisons, pour se rendre aux autorités judiciaires locales, 24 heures après son inculpation par un grand jury.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

10 Commentaires

  • Posté par Visiteur, vendredi 2 juillet 2021, 12:07

    Je pense aussi que ,symboliquement, ce serait bien de voir Monsieur Trump menotté... Ses effractions sont énormes ...et surtout non respectueuses des droits fondamentaux des personnes, si il n'y a pas de réaction, les personnes qui gouvernent n'auront jamais plus de crédibilité sur le plan éthique et moral...

  • Posté par Van Obberghen Paul, vendredi 2 juillet 2021, 10:16

    @ Gérard Vigneron "Le petit peuple US, grand supporter de Trump..." qui a perdu l'élection présidentielle avec plus de 8 millions de voix. Ok, c'est sans compter les millions de voix qui ont été attribuées erronément à Joe Biden par une fraude gigantesque dont la démonstration ne saurait tarder. Ou pas... En se rappelant qu'en 2016, il avait gagné face à Hilary Clinton avec 3 millions de voix de moins. Mais là aussi, il y avait clairement fraude massive. Ou pas... Les fanatiques de Trump n'ont cure de tout ceci. Ça les dope même. Reste à voir si leur nombre augmente ou faibli. Cela dit, il suffit de quelques millions de "patriotes" bien organisés, avec l'aide d'alliés dans l'armée, pour réussir une nouvelle insurrection.

  • Posté par MORNARD PASCAL, vendredi 2 juillet 2021, 10:14

    Mais voyons , on utilise encore un peu Trump pour écrire quelques lignes .

  • Posté par Van Obberghen Paul, vendredi 2 juillet 2021, 10:17

    Yup. Pauvre Donald Trump que tout le monde y fait rien que de l'embêter. C'est trop injuste...

  • Posté par Roland Jean-Yves, vendredi 2 juillet 2021, 9:04

    L'horizon s'éclaircit pour Donald Trump. C'est parti pour 2024..

Plus de commentaires

Aussi en USA

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs