Accueil Économie Mobilité

Ryanair veut doubler sa présence à Bruxelles et supplanter Brussels Airlines

Michael O’Leary confirme les projets de sa compagnie low cost en Belgique. Avec la réduction de taille de Brussels Airlines, elle deviendra la première compagnie aérienne en Belgique. Et réclame plus de place et de slots à Zaventem.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 4 min

Pour Ryanair et son emblématique patron, Michael O’Leary, le 1er juillet est symboliquement l’entrée en fonction du certificat numérique covid européen, supposé simplifier la vie des voyageurs européens, mais aussi le véritable départ de la saison estivale, avec des prix « au plus bas qu’on ait jamais vus un mois de juillet ». C’est notamment le cas dans les deux aéroports belges où la low cost irlandaise est présente : Charleroi (14 avions basés, 86 destinations) et Bruxelles (deux avions basés actuellement mais en théorie quatre, 18 destinations). Une fois la promotion des nouvelles routes faite, le patron de Ryanair confirme qu’il voit son groupe devenir rapidement la première compagnie aérienne en Belgique. De juillet 2021 à juillet 2022, il compte y transporter 9 millions de voyageurs (6,5 à Charleroi, 2,5 à Bruxelles). Puis il précise ses intentions : doubler rapidement sa présence à Bruxelles puis graduellement y développer la même ampleur d’activité qu’à Gosselies.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

5 Commentaires

  • Posté par Mauricette Mathieu, samedi 3 juillet 2021, 21:49

    Il est où le temps où il était agréable de voyager en avion, pas nécessairement en 1ère classe!

  • Posté par hoyois yves, vendredi 2 juillet 2021, 16:12

    Délirant et personne ne dit rien ! Dramatique !!!!

  • Posté par Albin S. Carré, jeudi 1 juillet 2021, 21:28

    Je ne risque pas de me retrouver coincé dans l'une des boites de sardines où travaillent les esclaves de ce type!

  • Posté par Capiaux Alain, vendredi 2 juillet 2021, 10:48

    Les salariés irlandais de Ryanair gagnent en net un montant supérieur que ceux de Brussels airlines ! Mais selon vous ce sont des esclaves?

  • Posté par Mahieu Claude, vendredi 2 juillet 2021, 9:03

    Tout à fait d'accord avec vous ! Pas question pour moi de monter dans un des avions de ce type abject qui exploite honteusement ses employés et traite ses clients comme du bétail !

Aussi en Mobilité

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs