Euro 2020

De fameux doutes concernant les Diables rouges en quart de finale de l’Euro: «Même avec De Bruyne et Hazard sur le terrain, l’Italie va passer»

PhotoNews
PhotoNews

Le quart de finale de l’Euro entre la Belgique et l’Italie suscite un véritable engouement au pays. Ce choc met aux prises en effet deux des grands favoris du tournoi. Ce jeudi, à l’occasion de l’émission « L’Équipe du Soir », plusieurs journalistes français ont préfacé cette rencontre. Pour certains, l’Italie va se qualifier pour les demi-finales.

Pour Pierre Maturana (So Foot), avantage Squadra Azzurra : « Même avant les blessures, le match était équilibré. Collectivement, l’Italie est sans doute la plus belle équipe. Et en face, la Belgique peut compter sur de belles individualités. Mais si les Diables sont amputés de Kevin De Bruyne et Eden Hazard, ce sera beaucoup moins bon. Je ne sais pas si l’Italie passe favorite, mais ce n’est pas loin en tout cas dans mon esprit. » Un avis partagé par Régis Brouard sur le plateau : « Il va y avoir match. Mais c’est certain qu’il y a une Belgique avec et sans les deux joueurs. J’étais assez déçu de leur deuxième mi-temps contre le Portugal et je suis par contre séduit par les Italiens avec cette série de matches d’invincibilité. Je les trouve cohérents dans ce qu’ils proposent dans le jeu. Ils défendent bien dans l’ensemble et peuvent poser des problèmes aux Belges. Ce ne sera pas une surprise si l’Italie se qualifie. »

Guillaume Dufy (L’Équipe) s’attend à un beau match mais la Nazionale part favorite : « Rien que pour le duel Bonucci-Chiellini face à Lukaku, ça va être intéressant. Après, je suis vraiment fan du collectif italien. Les joueurs semblent interchangeables et ça a l’air simple. Et je trouve l’Italie très intéressante à regarder. Du coup, je pense que l’Italie va passer. Et je dirais la même chose avec De Bruyne et Hazard sur le terrain. »

« La Belgique ? Je reste sur ma position »

Ceci dit, Etienne Moatti (L’Équipe), lui, place la Belgique dans le costume de favorite. « Souvent les équipes collectives sont battues par des équipes avec des individualités très fortes. Pour l’heure, De Bruyne et Hazard ne sont pas encore absents, ils sont incertains. On parle souvent d’eux mais jamais de Lukaku, qui est actuellement l’un des meilleurs joueurs du monde. » Et il trouve un soutien, en la personne d’Eric Blanc : « Tout ce que j’ai entendu sur l’Italie, je le partage. Mais je reste sur ma position concernant la Belgique, et ce, même si Hazard et De Bruyne sont incertains. Je pense que Carrasco peut faire le boulot d’Eden sur le flanc gauche. Mais, surtout, les Belges comptent sur un très grand gardien. Courtois dégage quelque chose, il est au-dessus de Donnarumma et il a fait une saison exceptionnelle avec le Real Madrid. »

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous