Accueil Belgique Politique

Burkini autorisé et heure réservée aux femmes à la nouvelle piscine d’Anderlecht, Georges-Louis Bouchez s’insurge: «La folie communautariste continue»

« Burkini admis et heures réservées aux femmes. La folie communautariste continue », a-t-il indiqué sur Twitter.

Temps de lecture: 1 min

Le président du MR, Georges-Louis Bouchez, s’est insurgé vendredi contre le fait que la première piscine publique de plein air bruxelloise, accessible depuis jeudi après-midi au pont Pierre Marchant, en bordure de canal à Anderlecht, autorise le burkini – un maillot de bain qui permet aux femmes musulmanes de se baigner sans dévoiler leur corps – et réserve certaines heures aux femmes.

« Burkini admis et heures réservées aux femmes. La folie communautariste continue », a-t-il indiqué sur Twitter.

M. Bouchez ajoute que le MR « interviendra au parlement bruxellois et au fédéral.

« Nos valeurs sont mises à mal avec la complicité ignorante de certains. (La secrétaire d’État à l’Égalité des genres, à l’Egalité des chances à et la Diversité) Sarah Schlitz doit intervenir », affirme encore le président des libéraux francophones, dans un contexte de tension entre le MR et Ecolo. Les deux partis se sont opposés à propos de la nomination par Mme Schlitz d’Ihsane Haouach, une femme voilée, en tant que commissaire du gouvernement auprès de l’Institut pour l’égalité entre les femmes et les hommes.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

96 Commentaires

  • Posté par meyer jean, mardi 6 juillet 2021, 10:28

    Je pense que Bruxelles doit "explose", reparti entre les flamands et wallons, fini avec les barons là-bas et purge conceptionnelle pour un renouveau total. Ensuite un gouvernement , un seul , fédéral, avec des trilingues franco-, germano- et néerlandophone, qui gere le pays pour stopper ces dérives locales.

  • Posté par collin liliane, dimanche 4 juillet 2021, 11:11

    Honteux.

  • Posté par Debrabander Jean, dimanche 4 juillet 2021, 6:32

    Anderlecht et Molenbeek devraient devenir des enclaves marocaines dans la région bruxelloise avec Ahmed Laaouej et Rajae Maouane comme califes.

  • Posté par Delpierre Bernard, samedi 3 juillet 2021, 18:57

    Cela procède de leur vision de la vie où les usages pratiqués en terre d'Islam devraient s'appliquer ici compte tenu , selon la formule de madame Houach, de la nouvelle réalité sociologique à BXL, donc du poids démographique...En ce sens , elle n'a pas tout à fait tort car dans l'histoire, on a rarement vu des populations migrantes à démographie ascendante se plier aux us et coutumes des peuples d'accueil à démographie déclinante. Donc ce combat contre le burkini ou contre les heures d'ouverture réservées aux femmes qui ne devrait jamais faillir chez nos responsables politiques est très mal engagé quand ces derniers donnent la priorité aux voix gagnées ou perdues plutôt qu'à la prise au sérieux de ces nouvelles discriminations engagées à petits pas pour enfoncer un coin dans nos défenses sans trop nous effaroucher et cela fonctionne car, contrairement à nous, ils sont patients.

  • Posté par LIENARD NORBERT, samedi 3 juillet 2021, 16:48

    Honnêtement !Qui va fréquenter cette piscine ? Quand on voit le quartier faudra être motivés.Perso je préfère qu'ils aillent là et foutent la paix aux gens qui iront à la côte

Plus de commentaires

Aussi en Politique

Grand format Dans les coulisses du Palais royal

L’été, le Palais royal de Bruxelles ouvre ses portes au public. C’est là que le chef de l’Etat travaille. Là que se conte l’histoire des Rois des Belges et de leurs hôtes. Venez, on vous emmène. À travers ces salles et les événements qu’elles racontent.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une