SC Charleroi: lourde et sévère défaite en amical contre le Maccabi Haifa (1-6)

Les Zèbres n’ont pas su répéter la prestation de Fola Esch face à une solide formation du Maccabi Haifa.
Les Zèbres n’ont pas su répéter la prestation de Fola Esch face à une solide formation du Maccabi Haifa. - Belga

Pour ce deuxième match amical de la préparation, le Sporting de Charleroi s’est rendu à Mierlo, aux Pays-Bas, ce vendredi afin d’y affronter le Maccabi Haifa, qui prépare son entrée en lice en tour préliminaire de la Champions League. Privé de Zajkov (retour récent), Van Cleemput (cheville), Gillet (cheville), Dessoleil (cuisse) et Bahadir (fatigue), Edward Still a une nouvelle fois fait tourner son effectif et a donné leurs premières minutes à Gholizadeh, Morioka et Ilaimaharitra.

Après une très bonne entame de match, les Zèbres se sont retrouvés menés à la 37e après un magnifique coup franc. Pas abattu, le Sporting a réagi directement et est revenu par l’entremise de Fall qui reprenait parfaitement une passe de Kayembe. C’est sur ce score de 1-1 que la mi-temps était atteinte et c’était logique tant Charleroi faisait plus que jeu égal avec la formation israélienne.

La deuxième mi-temps a par contre été plus compliquée pour les Carolos. Du moins à partir de l’heure de jeu. « On a fait 60, 65 très bonnes minutes et ensuite une dernière demi-heure qui a mis la loupe sur notre reconstruction. Il reste énormément de travail à faire. On a joué avec deux gardiens de moins de 20 ans, quatre ou cinq adolescents et on s’est trouvé face à une équipe qui a changé de système parce qu’on la mettait en difficulté et on n’a pas su s’adapter », confirmait Edward Still après le match.

Avant le 1-2, Morioka était pourtant passé proche du 2-1, mais sa frappe avait touché la transversale. La suite a par contre été très compliquée pour une défense très jeune et inexpérimentée dans sa majorité, qui a multiplié les erreurs sans réussir à s’adapter aux changements adverses. « Ce sont des jeunes qui se situent entre les U21 et le noyau pro. On fait une bonne partie de leur post-formation et c’est pour ça qu’ils ne sont pas prêts encore. C’est une grande différence de lancer Wasinski en première, qui est entouré de joueurs expérimentés, et ce qu’on a fait ensuite. »

Si le score fait mal, il ne reflète pas la physionomie de la rencontre, mais rappelle aux plus jeunes de l’effectif carolo – nombreux sur le pré après la pause – que la moindre erreur se paie cash face à une formation de ce calibre. « C’est une belle leçon par rapport à notre objectif. Le jeu qu’on met en place, c’est pour gagner, pas pour être beau. Pendant 10, 15 minutes, on l’a oublié et on a forcé certaines choses. Parfois, il faut pouvoir dégager le ballon. C’est ça qu’on doit apprendre. »

Le prochain rendez-vous amical des Carolos est prévu mercredi à 18h contre Amiens.

SC Charleroi 1

Maccabi Haifa 6

Les buts : 37e (0-1), 41e Fall (1-1), 52e, 70e, 72e, 75e, 81e (1-6).

Charleroi (1re mi-temps) : Ngoua, Knezevic, Andeou, Wasinski, Hendrickx, Ilaimaharitra, Ribeiro, Lokembo, Kayembe, Zaroury, Fall.

Charleroi (2e mi-temps) : Chiacig, Boukamir, Akbib, Keita, Lokembo, Gholizadeh, Morioka, Tchatchoua, Benchaib (85e Ribeiro), Descotte.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous