Accueil

«C’est du bluff»

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Cette alliance des « indociles » face à la « suractivité moralisatrice » des institutions européennes et leur « tendance dangereuse à imposer un monopole idéologique », selon la déclaration commune autour d’Orban, Le Pen et Salvini tombe à point nommé alors que 17 chefs d’Etat et de gouvernement s’inquiètent des dérives autoritaires en Europe centrale. Au Parlement, selon notre interlocuteur, on est soit « en état d’alerte maximale », si cette force,réunie en un groupe, devenait la 3è du Parlement, devant les libéraux démocrates, soit peu impressionné par ce « bluff ». Les 16 partis n’ont en effet encore rien notifié à l’administration. Assita Kanko, eurodéputée belge N-VA, nous dit que le PiS Polonais (avec lequel elle siège au Parlement) ne « nous a pas dit quelque chose ouvertement, il y a des rumeurs ». Pour elle, il est clair que la N-VA ne siégera pas avec le Vlaams belang.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs