Accueil Économie Mobilité

Une toute nouvelle Tesla «Plaid» prend feu avec le conducteur au volant (photos)

Temps de lecture: 2 min

Une toute nouvelle Tesla Model S «Plaid» a pris feu en Pennsylvanie aux Etats-Unis, avec son conducteur au volant, lequel a eu du mal à sortir du véhicule, selon les autorités et les avocats de l’automobiliste.

L’accident s’est passé mardi soir à Haverford, non loin de Philadelphie, ont détaillé dans un communiqué vendredi les pompiers de Lower Merion. «En raison de l’ampleur du feu et du type de véhicule impliqué», plusieurs compagnies ont été dépêchées sur place, ont précisé les pompiers qui ont dû arroser la voiture pendant plus de deux heures pour éteindre l’incendie.

US-INDUSTRY-AUTO-ACCIDENT

Selon des avocats affirmant représenter le conducteur, ce dernier était au volant lorsque le véhicule s’est spontanément embrasé. Il a temporairement été coincé à l’intérieur avant de pouvoir en sortir.

L’essentiel de la carrosserie et de l’intérieur du véhicule ont brûlé, montrent des photos postées sur le site des pompiers.

US-INDUSTRY-AUTO-ACCIDENT (2)

Dans un message transmis à l’AFP, Mark Geragos du cabinet Geragos & Geragos, qui dit représenter le conducteur, a estimé qu’il s’agissait d’une situation «effrayante» et «d’un problème majeur évident». «Notre enquête préliminaire est en cours, mais nous demandons à Tesla de mettre ces voitures sur la touche jusqu’à ce qu’une enquête complète puisse avoir lieu», a-t-il ajouté sans préciser le nom de son client.

Il travaille sur le dossier en collaboration avec un autre avocat, Jason Setchen de la société Athlete Defender.

US-INDUSTRY-AUTO-ACCIDENT (3)

Tesla n’a pas donné suite à une sollicitation de l’AFP.

Un tout nouveau modèle

Le fabricant de véhicules électriques a livré le 10 juin les premiers exemplaires de la nouvelle version de luxe, plus rapide, de sa berline Model S, baptisée «Plaid».

Avec une puissance de crête de 1.020 chevaux, elle peut rouler jusqu’à 320 kilomètres par heure (200 miles par heure) et accélérer de 0 à 97 km/h (60 mph) en 1,99 seconde. Elle coûte 129.990 dollars.

Les autorités américaines sur le coup

L’agence de sécurité routière américaine (NHTSA) «est au courant» de l’accident et «est en relation avec les agences pertinentes et le constructeur pour rassembler des informations sur l’incident», a indiqué un porte-parole à l’AFP.

«Si des données ou des enquêtes révèlent un défaut ou un risque inhérent pour la sécurité, la NHTSA prendra les mesures appropriées pour protéger le public», a-t-il ajouté.

Selon une nouvelle règle rendue publique par la NHTSA mardi, les constructeurs automobiles qui fabriquent des voitures équipées de systèmes d’aide à la conduite doivent désormais signaler les accidents graves aux autorités américaines.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

18 Commentaires

  • Posté par Dubois Bernard, lundi 5 juillet 2021, 21:07

    Quelles que soient les causes de l'incendie, pourquoi bon sang une telle puissance et une telle vitesse? Est-elle destinée à rouler sur les circuits?

  • Posté par Le Cynique, samedi 3 juillet 2021, 21:56

    je relis et je vois qu'on parle d'incendie volontaire????? pffff-n'importe quoi!

  • Posté par Otte Gérard, samedi 3 juillet 2021, 21:21

    A quand un notify body indépendant et intègre pour certifier un prototype avant autorisation de mise en circulation ?

  • Posté par MAESEN Jean-Luc, samedi 3 juillet 2021, 15:53

    @ Glossy : Grille-pain de taille XXL peut-être, mais à usage unique en tout cas... Quant au prix "ou on paie" (sic) les Tesla, personne ne vous oblige à "engraisser" Mr. Elon Musk (milliardaire d'origine sud-africaine, naturalisé canadien puis américain), "ingénieur" qui me donnerait quasi à regretter mon choix professionnel de base... Et personnellement, je continuerai à utiliser (le plus longtemps possible) ma brave et vaillante Ford Focus "ECO II" (Diesel Euro 5) qui consomme moins de 5l aux 100 km (autoroute principalement, données de l'ordinateur de bord, vérifiées régulièrement via les calculs de consommation entre deux pleins - à Martelange, c'est moins douloureux...), et qui me permet de parcourir sans soucis et en toutes saisons, les 320 km journaliers (2 fois par semaine seulement, fin de carrière "proche" et mi-temps obligent) parcourus afin d'assurer mes prestations professionnelles. Ces "bricolages/feux d'artifice électriques", je les laisse bien volontiers aux amateurs de "nouveautés incontournables"... Tant qu'ils ne deviennent pas "obligatoires" en tout cas.

  • Posté par Otte Gérard, samedi 3 juillet 2021, 22:04

    Ne regrettez pas votre choix professionnel qui fut aussi le mien. Il éclaire vos commentaires. Ce qui est regrettable c'est qu'il ne fut pas le choix des politiciens irresponsables et scientifiquement incompétents qui dictent notre transition énergétique.

Plus de commentaires

Aussi en Mobilité

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Retrouvez l'information financière complète

L'information financière
références Voir les articles de références références Tous les jobs