Accueil Sports Football Football à l'étranger Euro 2020

Gianluigi Donnarumma, décisif contre la Belgique: «Une joie immense»

Le gardien italien a réalisé deux arrêts de grande classe en première période, alors que le score était encore de 0-0.

Temps de lecture: 2 min

Gianluigi Donnarumma, dont le transfert au PSG devrait être officialisé à l’issue du parcours de l’Italie à l’Euro, a été l’auteur d’une parade décisive sur un tir de Kevin De Bruyne alors que le score était encore de 0-0 dans ce quart de finale de l’Euro, vendredi soir à Munich.

La Squadra Azzurra, supérieure à la Belgique, s’est finalement imposée 1-2 afin de valider son ticket pour le dernier carré du tournoi paneuropéen. «C’était une joie immense au coup de sifflet final. Nous avons souffert ensemble pour y parvenir, nous sommes tellement heureux», a lancé le portier de 22 ans qui affiche déjà 31 apparitions en équipe nationale.

Supérieure dans tous les compartiments du jeu, l’Italie a dominé collectivement des Diables trop inoffensifs. «C’est une victoire de l’équipe, on a tous très bien joué, nous avons souffert ensemble. Nous avons gagné en équipe, c’est un groupe extraordinaire», s’est-il réjoui avant de revenir sur son arrêt sur le lointain tir du gauche de ’KDB’.

«Je dois encore le revoir mais nous sommes tous ici pour donner le meilleur et de la joie aux Italiens. On va recharger les batteries afin d’être prêts pour une demi-finale qui s’annonce compliquée. Mais on veut tout gagner», a lancé ’Gigio’ avant le duel contre l’Espagne mardi à Wembley.

Marco Verratti était aux premières loges de l’envolée de Donnarumma sur la tentative de De Bruyne. «C’est arrivé tellement de fois à l’entraînement. Quand je vois ces tirs de derrière, je pense que personne ne peut les arrêter. Mais sa main surgit d’un coup. Donnarumma est incroyable, c’est un réel atout pour notre équipe.»

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Weissenberg André, samedi 3 juillet 2021, 13:44

    On apprécie la lucidité de certains, comme Thomas Meunier (cfr article du Soir de ce matin). Au moins, on pourra se consoler en se disant que les joueurs étaient toujours parfaitement conscients de leurs limites intrinsèques et pas dupes du battage médiatique ni victimes de l'effet d'emballement dû aux spéculations insensées déconnectées de la réalité. Cette équipe avait tout à prouver. Elle est sans aucun doute aussi la meilleure équipe belge jamais alignée (encore que ...). Elle est capable de battre n'importe quelle équipe de seconde zone, et, dans un bon jour, avec de la chance (cfr. le commentaire de CR7) peut-être même en mesure de surprendre un cador, comme on l'a vu pour le Portugal et comme on a failli le voir avec la France en 2018. Mais que cela ne nous monte pas à la tête: "génération dorée" ou pas, présence dans l'équipe belge de joueurs évoluant en PL ou dans d'autres championnats plus relevés que le belge, les Diables rouges n'ont le niveau d'aucun des cadors, comme il ressort de la différence marquée dans la façon dont l'Allemagne et la Belgique ont battu le Portugal dans cet Euro. Lukaku sert au mieux de cache-misère et d'épouvantail à moineaux. Pour éventuellement faire mieux que les résultats récents, et à fortiori pour décrocher un titre ou un trophée, il faudra continuer à croiser les doigts pour que soit réunie enfin une conjonction optimale de circonstances favorables, comme ce fut le cas pour le Danemark en 1992 ou pour la Grèce en 2004 ou encore pour l'équipe croate vice-championne du monde en 2018.

Aussi en Euro 2020

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir