JO de Tokyo : le Team Belgium emmènera 122 athlètes à Tokyo, la plus grande délégation belge depuis 1952

JO de Tokyo : le Team Belgium emmènera 122 athlètes à Tokyo, la plus grande délégation belge depuis 1952
Belga

Appelons cela la « dernière salve » d’athlètes qui ont décroché leur ticket pour les Jeux olympiques de Tokyo qui débuteront dans moins de 3 semaines et se dérouleront du 23 juillet au 8 août prochains. Olav Spahl, le directeur du sport de haut niveau du COIB et Chef de mission Tokyo 2020, a annoncé samedi matin cette cinquième et dernière sélection du Team Belgium : un groupe de 50 athlètes dans les 10 sports suivants : athlétisme, basket, basket 3x3, cyclisme, golf, gymnastique, judo, sports équestres, tir à l’arc et voile.

67 hommes et 55 femmes

Au total, le Team Belgium Tokyo 2020 emmènera 122 athlètes (67 hommes et 55 femmes) plus 8 réserves (5 hommes et 3 femmes) qui défendront les couleurs belges dans 25 sports dont 3 sports d’équipe (les basketteuses, les hommes du basket 3x3 et les hockeyeurs) et 5 équipes mixtes (jumping, 3 équipes relais 4x400m et le relais mixte en triathlon).

La plus grande délégation depuis plus d’un demi-siècle

C’est la plus grande délégation depuis les Jeux de Helsinki en 1952. Lors de l’édition estivale précédente à Rio en 2016, le Team Belgium comptait 104 athlètes et 6 réserves dans 19 disciplines.

« Tokyo 2020 seront des Jeux uniques », a déclaré Olav Spahl. « Tout en veillant à ne prendre aucun risque pour la santé, notre mission sera d’augmenter le nombre de tops 8 par rapport à Rio 2016. Nous nous concentrons maintenant sur les aspects immédiats et orientés performance de la préparation en parallèle avec le scénario sanitaire. »

Olav Spahl : « Nous ne devons pas avoir peur de gagner ! »

Le directeur du sport de haut niveau du COIB et Chef de mission Tokyo 2020 emmènera pour la première fois la délégation belge aux JO. « C’est pour moi un immense honneur et un grand défi de pouvoir emmener et encadrer ces 122 athlètes du Team Belgium à Tokyo », confie Olav Spahl. « La manière dont ils se sont investis ces derniers mois en vue des Jeux, malgré des circonstances particulièrement difficiles, témoigne de beaucoup de confiance, de courage, de résilience et de persévérance. Ensemble avec l’encadrement des fédérations, il nous faut à présent créer les conditions les plus optimales et les plus sûres à Tokyo afin que nos athlètes puissent donner le meilleur d’eux-mêmes pendant les Jeux. Nous ne devons pas avoir peur de gagner ! »

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous