Accueil Société

Ihsane Haouach répond à Georges-Louis Bouchez : «Le débat a et aura lieu»

La commissaire du gouvernement à l’Institut pour l’égalité hommes-femmes et le président du MR s’écharpent sur Twitter.

Temps de lecture: 2 min

La commissaire du gouvernement à l’Institut pour l’égalité hommes-femmes envisage de déposer plainte contre Corentin de Salle (MR). Ce mercredi après-midi, lors du conseil d’administration de l’Institut pour l’égalité hommes-femmes, il a demandé à Ihsane Haouach, commissaire du gouvernement, de ne pas porter son voile lors de sa participation au conseil ou de s’abstenir de siéger. Interviewée par « Le Soir », elle s’est exprimée pour la première fois, à titre personnel précise-t-elle. « Clairement, c’était une domination masculine envers une femme, il ne se serait jamais permis ce ton-là avec un homme. Je sentais vraiment une oppression, une tentative de domination. J’ai toujours voulu croire que c’était un débat sur la neutralité. Mercredi, j’ai compris que c’est un débat qui a un fond sexiste et raciste. », explique-t-elle.

Le président du MR, Georges-Louis Bouchez, lui a répondu via Twitter ce samedi. « La commissaire du gouvernement à l’institut pour l’égalité homme femme considère que le débat sur la neutralité est raciste et sexiste. Au delà de la manœuvre visant à discréditer ceux qui ne pensent pas comme elle, il y a deux erreurs graves de raisonnement (...)», a déclaré l’homme politique.

Ihsane Haouach a réagi à ces déclarations via Twitter également. « (…) Je n’ai jamais dit que le débat sur la neutralité était sexiste et raciste. Je dis que l’utilisation du débat pour des attaques envers ma personne, que ce soit sur les réseaux ou lors de réunion a un fond raciste et sexiste. Et ça continue. Le débat a et aura lieu. Et évidemment toutes les positions sont défendables et respectables. Par contre les attaques personnelles elles ne le sont pas du tout ».

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

55 Commentaires

  • Posté par Chalet Alain, dimanche 4 juillet 2021, 14:59

    La démocratie, c'est de respecter la volonté de la majorité. Et protéger les minorités? oui, mais pas au point de rendre leur avis aussi important, ou même plus, que celui de la majorité. Or c'est bien la dérive à laquelle on assiste actuellement.

  • Posté par Chalet Alain, dimanche 4 juillet 2021, 14:55

    Plus on parle de leur égalité, plus cela démontre en réalité qu'hommes et femmes sont différents. Les gens raisonnables comprennent qu'on parle d'égalité en valeur et en dignité. Et aussi d'égalité en droits... dans certains domaines généraux. Car il y a des domaines où les différences ne peuvent pas être effacées ou ignorées: par exemple la sexualité, la grossesse, l'avortement, la naissance... et tout ce qui en résulte. Et ces domaines sont ceux qui d'une façon ou d'une autre motivent la plupart de nos actes. Alors définissons un peu mieux où l'égalité stricte est applicable et où elle ne l'est évidemment pas. Et adaptons nos lois pour respecter les différences là où elles jouent un rôle. Et évitons les simplifications abusives et erronées, comme par exemple vouloir qu'hommes et femmes gagnent en moyenne la même chose. En effet, chacun doit rester libre de faire des choix. Et si beaucoup de femmes décident (pour des raisons que nous n'avons pas à juger) de moins s'investir dans une profession pour davantage s'occuper de leurs enfants, bien sûr que leur salaire sera inférieur, en moyenne, à celui des hommes. C'est la liberté qui doit primer, pas la dictature égalitariste aveugle jusque dans chaque détail.

  • Posté par Patris Frédéric, dimanche 4 juillet 2021, 13:28

    Comme d'habitude, dès que l'on aborde une problématique qui ne leur plait pas, la gauche bobo se drape derrière le sexisme, le racisme ... Ils parviennent aisni à leur objectif qui est de supprimer la liberté d'expression et de pensée pour que seule puisse subsister leur idéologie.

  • Posté par Hawkins Danielle, dimanche 4 juillet 2021, 12:42

    Si il y a bien un symbole de domination masculine sur les femmes, c'est le "voile". Cherchez l'erreur... Mme Haouach.

  • Posté par De Pauwer Agathe, dimanche 4 juillet 2021, 12:07

    de deux choses l'une. Ou elle a une hyper-susceptibilité, à voir une attaque personnelle adns ce qui de toute évidence ne concernait que des éléments généraux et collectifs. Ou elle dévie malhonnêtement le conflit sur un plan personnel pour éviter de devoir affronter ce qui fait vraiment débat. Vu son interview et ses esquives, je penche pour la deuxième possibilité.

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko