Un avion militaire philippin s’écrase avec 92 personnes à bord

Un avion militaire philippin s’écrase avec 92 personnes à bord

Au moins 17 soldats ont été tués après qu’un avion militaire C-130 s’est écrasé en ratant son atterrissage à l’aéroport de l’île de Jolo, dans le sud des Philippines, selon les autorités.

L’avion transportait 92 personnes dont trois pilotes et cinq membres d’équipage, lorsque l’accident s’est produit dans cette province de Sulu, à 1.000 kilomètres au sud de Manille, a déclaré le secrétaire à la Défense Delfin Lorenzana.

« Jusqu’à présent, 40 blessés ont été secourus et 17 corps ont été récupérés », dit-il. « Les opérations de sauvetage et de récupération sont en cours ».

« Les secours sont sur place, nous prions pour que nous puissions sauver d’autres vies», a, de son côté, confié le général Cirilito Sobejana, expliquant que le C-130 transportait des troupes lorsqu’il a manqué la piste et s’est écrasé alors qu’il «essayait de reprendre de la puissance ».

De nombreux passagers avaient récemment reçu leur instruction militaire de base et avaient été envoyés sur cette île dans le cadre d’une force opérationnelle conjointe de lutte contre le terrorisme dans cette région à majorité musulmane.

L’armée est très présente dans le Sud des Philippines en raison de la présence de l’organisation islamiste Abou Sayyaf, considérée comme une organisation terroriste par Washington. Elle est constituée d’un réseau de militants auxquels sont attribués de sanglants attentats terroristes et des enlèvements de touristes étrangers et de missionnaires chrétiens.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous