Autoroute sous eau, caves inondées, coulées de boues: des averses orageuses intenses traversent la Belgique (vidéos)

Belga
Belga

D’intenses pluies accompagnées d’orages se sont abattues sur le pays ce dimanche, causant des inondations et des coulées de boues.

L’Institut royal météorologique (IRM) a émis une alerte jaune aux orages de 17h00 dimanche jusqu’à environ 02h00 lundi en provinces de Hainaut, de Namur et du Luxembourg. L’alerte sera ensuite levée pour quelques heures, avant d’être à nouveau d’application de 13h00 à 20h00 lundi dans les mêmes provinces, ainsi qu’à Liège. Le SPF Intérieur a temporairement activé le numéro d’urgence 1722.

Inondations à Rebecq

Coulées de boues à Ittre

Une partie de l’E40 entièrement sous eau

Les trois voies de l’autoroute E40 à hauteur d’Alost en direction de Bruxelles ont été sous eau. Coulée de boue à Pietrain

Un arbre tombe sur une voiture et une habitation à Jumet

Coulée de boue à Piétrain

Inondations à Peruwelz

Les pompiers sont intervenus à près de 120 reprises en Wallonie picarde en raison des fortes pluies. Les secours ont reçu 40 appels pour des interventions dans les villes de Péruwelz et Bernissart. Ils sont intervenus à 20 reprises à Tournai, 20 autres à Antoing et encore 20 fois à Leuze-en-Hainaut. Ath et Lessines comptabilisaient pour leur part une quinzaine d’interventions à elles deux. Les pompiers ont également dû intervenir à Comines-Warneton et Mouscron, mais dans une moindre mesure.

Les appels concernaient essentiellement des caves inondées, des routes sous eau, des coulées de boue et des branches encombrant la chaussée.

Le canal Bruxelles-Charleroi, la Dendre et la Senne en pré-alerte de crue

En raison des précipitations abondantes accumulées durant les dernières heures, l’eau est rapidement montée dans la Dendre et ses affluents. Les seuils de pré-alerte ont ainsi été atteints. C’est également le cas au canal de Bruxelles-Charleroi ainsi que pour la Senne et ses affluents.

Selon les prévisions actuelles, la hausse des niveaux devrait se poursuivre progressivement au cours de prochaines heures. Les seuils d’alerte ne devraient toutefois pas être atteints, précise la Direction générale opérationnelle de la Mobilité et des Voies hydrauliques wallonne (DGO3) sur son site.

La vigilance est de mise pour toutes les rivières des différentes provinces du pays, notamment pour les activités de pêche et de kayak, a ajouté le Centre régional de Crise de Wallonie.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous