Accueil Société

Le CD&V déplore un débat polarisé autour de la piscine en plein air d’Anderlecht

Le président du MR, Georges-Louis Bouchez, a dénoncé l’autorisation du port du burkini et des heures réservées aux femmes.

Temps de lecture: 2 min

Plusieurs mandataires CD&V ont exprimé lundi leur désapprobation à l’égard d’un tweet du député Hendrik Bogaert, au cours de la réunion du bureau du parti. Le message envoyé va à l’encontre de la manière respectueuse dont le parti veut communiquer, estiment-ils.

Jeudi, le « Flow » a ouvert ses portes à Anderlecht. Il s’agit du premier bassin de natation en plein air depuis une quarantaine d’années en région bruxelloise. L’initiative temporaire a toutefois soulevé la polémique : le président du MR, Georges-Louis Bouchez, a dénoncé l’autorisation du port du burkini et des heures réservées aux femmes (en fait une heure, le samedi de 11 à 12 h).

M. Bogaert s’est également mêlé au débat. Il a lui aussi déploré ces heures réservées, estimant qu’il ne fallait rien concéder sous le prétexte que si l’on « donne un doigt, ils prennent un bras » et averti qu’« au cas où », il n’était pas question de couloirs réservés aux musulmans à la Côte belge.

« Nous ne sommes pas favorables à des heures de natation séparées sur la base de la croyance mais ce n’est pas non plus le but de cette heure séparée. Il est vraiment regrettable qu’une aussi belle initiative issue du monde associatif (enfin un bassin de natation en plein air pour la jeunesse bruxelloise) soit détournée dans un débat polarisé », a-t-on expliqué au CD&V.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

16 Commentaires

  • Posté par Deflandre Catherine, lundi 5 juillet 2021, 17:34

    Une heure seulement réservée aux femmes? Ce n'est tout de même pas grand chose. Et non, il n'y a pas que les femmes musulmanes ou juives orthodoxes qui ont envie de pouvoir nager ou faire du sport entre elles.

  • Posté par massacry olivier, lundi 5 juillet 2021, 22:05

    il y a des clubs pour cela, ici on parle d'une infrastructure publique, par quoi pas non plus une plage horaires pour les plus âgées, une pour les enfants, ect...

  • Posté par Rabozee Michel, lundi 5 juillet 2021, 18:01

    Comme un autre intervenant l'a écrit, vous verrez comment vous serez accueillie si pendant cette heure-là, vous y allez en bikini. L'autre "risque" est que cela va faire tache d'huile, une heure le samedi deviendra une heure tous les jours et puis dans toutes les piscines, et puis à des heures qui empêcheront certains de se rendre tout simplement à la piscine, car eux ne pourraient y aller qu'à ce moment-là. Mon point est que c'est la première fois qu'une telle demande est accordée depuis des dizaines d'années, alors qu'on est justement dans une mouvance "égalité hommes-femmes" (heureusement d'ailleurs), mais que sous certaines pressions, on donne déjà des coups de couteaux dedans, en mettant en place de nouvelles règles de discrimination, qui n'existaient même pas. Si on va comme cela, y aura-t-il des périodes "hommes seulement" ?

  • Posté par Bouko Christian, lundi 5 juillet 2021, 16:16

    Perso je trouve qu'appeler ça un burkini c'est faire injure à l'inventeur du bikini !

  • Posté par LIENARD NORBERT, lundi 5 juillet 2021, 15:25

    Et donc si un couple veut aller se baigner avec ses enfants il fait comment ?

Plus de commentaires

Aussi en Société

Grand format Agressions sexuelles: une lame de fond partie du cimetière d’Ixelles

En dix jours, deux bars ixellois ont été visés par des dizaines de témoignages de femmes, relatifs à des cas d’agressions sexuelles. Dans le sillage de ces récits, d’autres sont venus mettre en perspective une problématique qui dépasse de loin le quartier étudiant (et plus largement Bruxelles), mettant le monde de la nuit face à ses responsabilités.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko