Accueil Société Régions Bruxelles

Bruxelles n’atteindra pas le cap des 70% de population vaccinée d’ici le 15 juillet

La capitale atteint actuellement environ 56 %. Ce sont les tranches d’âge les plus jeunes qu’il est visiblement difficile de convaincre.

Temps de lecture: 2 min

Le cap des 70% de population vaccinée à Bruxelles estimé nécessaire à l’échelle mondiale pour venir à bout de la pandémie de coronavirus ne sera pas atteint d’ici la semaine prochaine, contrairement à ce qu’avait espéré la Commission communautaire commune, a affirmé lundi la responsable du service de l’inspection de l’hygiène de cette institution bicommunautaire, Inge Neven. Selon celle-ci, ce taux est actuellement de 56%.

«On sera plutôt à 60%», a-t-elle indiqué lundi lors de la conférence de presse hebdomadaire de la Cocom consacrée à la situation sanitaire et aux mesures prises à Bruxelles.

Des différences selon les tranches d’âge

Toutefois, la proportion de personnes vaccinées dans la capitale continue d’augmenter. Pour les 65+, on atteint actuellement un taux de 79%. Pour les 55-64 ans, on a également dépassé le cap des 70% (73%). On observe, d’après Inge Neven, qu’il est plus difficile de convaincre dans les tranches d’âge plus jeunes.

Actuellement, toutes les personnes de 16 ans et plus peuvent se présenter sans rendez-vous dans un centre de vaccination, même si les rendez-vous peuvent toujours être fixés. Depuis peu, les 12-15 ans présentant des facteurs de comorbidité peuvent s’inscrire pour la vaccination.

Conséquence du ralentissement observé dans les vaccinations (62.000 doses la semaine dernière): la Cocom a réservé 59.600 doses cette semaine et 51.600 pour la semaine prochaine.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Bastin Eric, samedi 10 juillet 2021, 11:35

    Que les jeunes ne se vaccinent pas, à la limite, soit. Ils peuvent faire un calcul bénéfices-risques individuel qui leur paraît à somme nulle, bien qu'ils pourront, du fait qu'ils ne sont pas vaccinés, transmettre à six personnes le Covid qui le transmettront à six personnes qui le transmettront à six personnes, etc., jusqu'à ce que quelques personnes à haut risque soient dans le lot, encombrent les services de soins intensifs avant, dans un cas sur quatre, d'en mourir. Mais que 20 % minimum de personnes à risque ne se vaccinent pas, c'est un comportement inadmissible pour la société. Il faudra donc monter en puissance dans la persuasion et si cela ne fonctionne pas, aller jusqu'à l'obligation, au minimum au-delà d'un certain âge ou dans les cas de facteurs de comorbidité flagrants. Dans le cas contraire, on pourrait vivre un troisième hiver confiné, ce qui est totalement inacceptable vu qu'il y aurait moyen de l'éviter par la vaccination.

  • Posté par Meersman Olivier, mercredi 7 juillet 2021, 17:01

    Eh ben, ça fait drôle de faire partie d'une minorité... ^^

Aussi en Bruxelles

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Lesoir Immo Voir les articles de Lesoir Immo