La justice suspend l'enquête sur le rachat de Nyrstar par la société suisse Trafigura

Les actionnaires minoritaires reprochent à Trafigura un manque de transparence dans l'acquisition de Nyrstar, qui a été rachetée après avoir connu des difficultés financières. Fin octobre 2020, le tribunal de l'entreprise d'Anvers avait désigné un panel de trois experts pour enquêter sur le bon déroulement de la reprise.

Le 4 février dernier, Trafigura avait ensuite déposé une tierce opposition demandant la clôture immédiate de l'enquête. Dans un arrêt rendu vendredi, le tribunal a décidé de suspendre l'enquête jusqu'à l'audience du 28 septembre.

La suspension donnera aux actionnaires le temps de "fournir des preuves écrites de leur participation et de leurs transactions dans la société et permettra aux parties, y compris la société, de décider des conséquences juridiques des documents nouvellement soumis, après quoi le tribunal prendra une décision", précise Nyrstar dans une communication.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous