Accueil Belgique Politique

Sans-papiers: une aide psychosociale et un suivi individuel offerts aux grévistes de la faim

Le secrétaire d’État à l’Asile et la Migration, Sammy Mahdi, à insister sur le fait que les dossiers seraient traités de manière individuelle.

Temps de lecture: 2 min

Plus de 450 sans-papiers poursuivent leur grève de la faim depuis le 23 mai. Le secrétaire d’État à l’Asile et la Migration, Sammy Mahdi, a mobilisé le Caw Bruxelles afin d’offrir un soutien psychosocial individuel aux grévistes de la faim. « Nous espérons tous que la grève de la faim prendra fin le plus rapidement possible. Il est important d’offrir un soutien non seulement médical mais aussi psychosocial. Nous ne cessons de répéter qu’il est important pour les personnes de voir leur dossier examiné individuellement », a déclaré le secrétaire d’Etat dans un communiqué de presse.

Sammy Mahdi assure faire « tout son possible » pour mettre fin à la grève de la faim. Du personnel supplémentaire a été recruté pour accélérer le traitement des dossiers. Le gouvernement n’offrira pas une solution collective aux grévistes. Chaque dossier sera réglé sur base individuelle. « Je suis très préoccupé par l’état de santé des grévistes de la faim. C’est pourquoi je lance un nouvel appel : s’il vous plaît, arrêtez la grève de la faim. Des vies sont en jeu », a conclu Mahdi.

 

À lire aussi Grève des sans-papiers: la Vivaldi veut à tout prix contourner l’obstacle migratoire

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

11 Commentaires

  • Posté par Vincent Mireille, mardi 6 juillet 2021, 22:29

    Pendant des mois on nous a demandé de nombreux sacrifices au nom de la "solidarité" avec les plus fragiles: rien n'était plus urgent que "sauver des vies", justifiant toutes les entorses à la démocratie et le précarisation des uns aux bénéfices des autres. Aujourd'hui, où sont passées ces préoccupations pour la vie et pour les autres? On ne peut mieux démontrer à quel point ces appel à la solidarité étaient simplement...du flan, car, malgré ce qui a été vécu, je ne vois pas signe de compassion à l'égard de celles et ceux qui sont en souffrance.

  • Posté par Capelle Catherine, vendredi 9 juillet 2021, 13:51

    Ces personnes ne risquent pas d'encombrer les services des soins intensifs de nos hôpitaux, donc cette situation, aussi dramatique est- elle, n'a pas les mêmes intérêts.

  • Posté par Le Cynique, mardi 6 juillet 2021, 12:01

    SI LESOIR a besoin d'un correcteur ....faites-moi signe. Je répondrai:sans faute(sic)

  • Posté par degraeve dewez, mardi 6 juillet 2021, 0:38

    et qui va encore payer pour ce cinéma ???? ben le belge, pardi. Lui, les politicards de merde le saigne à blanc pour "offrir" aux migrants, pardon les envahisseurs, ce que bcp de belge n'ont pas, mais EUX paient des taxes, des impôts. Et l'excuse bidon : ils fuient la guerre ... QUELLE guerre ??????? citez moi les pays qui sont en guerre Et si guerre il y a , POURQUOI les hommes fuient et les femmes, enfants et vieillards restent-ils en zone de guerre ???? ces "migrants" ne sont que des lâches, ils feraient mieux de se battre pour LEURS pays et pas fuir comme des couards. En 40 mes oncles et tante ont rejoint la résistance, mes 2 gds pères étaient au combat, puis prisonnier,s mes parents ( à l'époque jeunes) n'ont pas fui et ceux qui se sont enfui, sont allés en UK pour s’enrôler et se battre, EUX ont été des hommes, des vrais

  • Posté par Dupont Vincienne, lundi 5 juillet 2021, 20:20

    Deux "fôtes" d'orthographe rien que dans le titre..."à insister", le Soir s'adapte aux temps qui courent...

Plus de commentaires

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une