Accueil Belgique

L’immunologiste: «Il est très important de garder la possibilité de peser le pour et le contre»

L’avis ouvert du CSS envers la vaccination des 12-15 ans a les faveurs de l’immunologiste Sophie Lucas, qui pointe les différents cas de figure auxquels les jeunes sont confrontés en fonction de leur situation personnelle. Mais dans tous les cas, il s’agit de les informer correctement, dit-elle.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 4 min

L’immunologiste Sophie Lucas (UCLouvain) considère d’un très bon œil que la vaccination des 12-15 ans soit ouverte à tous ceux qui le souhaitent, moyennant une information ciblée des ados et de leurs parents : « C’est une attitude très raisonnable parce qu’il s’agit d’une décision qui doit rester personnelle, comme d’ailleurs celle des plus de 16 ans ou des personnes majeures. On a le droit de décider de se faire vacciner ou pas à cet âge-là. Il faut viser une prise de décision informée qui doit se faire en connaissance de cause, avec les arguments pour et les arguments contre. Le poids de chaque argument va être variable en fonction de la situation individuelle de ces ados de 12-15 ans. »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs