Accueil Météo

Inondations: les solutions sont connues, la concrétisation traîne

Il est possible de prendre des mesures pour prévenir le pire des inondations. Mais alors que le risque augmente, les solutions identifiées ne sont pas toujours mises en œuvre.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 5 min

La liste des communes wallonnes touchées par les inondations ces derniers jours est longue. Dans certains quartiers, l’eau et la boue se sont invitées à plusieurs reprises. La force des intempéries, tombant sur des sols saturés par les pluies régulières, a causé de sérieux dégâts. A certains endroits, on a relevé 40, 60 voire 80 litres par m2, l’équivalent de la moitié des précipitations mensuelles en quelques heures. Des phénomènes très localisés et difficiles à prévoir. Dans la plupart des cas, il s’agit d’inondations par ruissellement ; parfois, un cours d’eau local a débordé.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

13 Commentaires

  • Posté par Leruth Mélanie, jeudi 15 juillet 2021, 12:27

    "Invitée à établir un diagnostic et à proposer des solutions après des épisodes d’inondation sur l’espace public, la cellule Giser est en réalité peu écoutée." Bonjour, Petite question si quelqu'un peut me renseigner : est-ce que des rapports relatifs aux diagnostics mentionnés dans l'article sont accessibles au grand public ? Si oui, comment faire ? Merci

  • Posté par Zwéber France, mercredi 14 juillet 2021, 16:27

    La cause principale est l'urbanisation à tout va, avec son cortège de zones rendues imperméables et perdues pour la régularisation naturelle des phénomènes climatiques. Urbanisation elle même un corollaire de la surpopulation, le problème en amont de tous les autres - que ce soit dans le domaine environnemental ou social - mais auquel aucun gouvernement ne se confrontera jamais.

  • Posté par Bouko Christian, mardi 6 juillet 2021, 10:52

    Les travaux de lutte contre les inondations ont toujours été les parents pauvres de l’aménagement du territoire . Un bel exemple en est le remembrement agricole qui prévoyait habituellement l’aménagement de retenues temporaires des eaux d’orage .. mais c’était en dernière phase et très souvent cette phase était « oubliée » C’est ainsi que des petits cours d’eau en aval d’une zone remembrée voyaient leur largeur passer de 50 cm à 4 m en une décennie !

  • Posté par Fonder Daniel, mardi 6 juillet 2021, 8:05

    L’urbanisation doit à nouveau être remise en cause. Si des études d’incidence sont réalisées pour les grands projets avec des dispositifs de retenues. Les aménagements individuels créent de véritables entonnoirs le long des voiries avec ces larges parkings de voitures, ces terrasses BBQ imperméables ou faussement semi-perméables (dalles ajustées, géoplastiques). Tour devient bon pour éviter un désherbage fastidieux depuis l’interdiction du glyphosate.

  • Posté par Ponsard André, dimanche 25 juillet 2021, 9:18

    si c'est l'écolo Henry qui envoie des messages ce n'est qu'un ramassis de couillonades,d'imbécilités et de mensonges comme toujours avec ses individus

Plus de commentaires

Aussi en Météo

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs