Wimbledon: Djokovic ne tremble pas, Mertens file en quarts en double

@AFP
@AFP

L’Italien Matteo Berrettini, 9e mondial, jouera son premier quart de finale à Wimbledon après avoir écarté facilement lundi le Bélarusse Ilya Ivashka (ATP 79) 6-4, 6-3, 6-1 en 1h47.

En quatre tours désormais, Berretini, 25 ans, n’a perdu qu’un set, lors de son entrée en lice face à Guido Pella (59e mondial).

Vainqueur du Queen’s juste avant Wimbledon, Berrettini tentera d’égaler son meilleur résultat en Grand Chelem en atteignant le dernier carré sur le gazon londonien. Le demi-finaliste de l’US Open 2019 devra pour cela éliminer l’Allemand Alexander Zverev (ATP 6) ou le Canadien Felix Auger-Aliassime (ATP 19).

Berrettini participe à son troisième tournoi de Wimbledon avec pour meilleur résultat jusque-là les huitièmes de finale atteints en 2019.

De son côté, Ivashka, 27 ans, participait à son premier Wimbledon et n’avait encore jamais dépassé le deuxième tour en Grand Chelem (Australie 2019).

Autre vainqueur facile, Novak Djokovic. Le numéro 1 mondial n’a pas éprouvé beaucoup de résistance lundi de la part du Chilien Cristian Garin, 20e mondial, qu’il a battu 6-2, 6-4, 6-2 pour passer en quarts de finale où il affrontera le Hongrois Marton Fucsovics.

Le Serbe de 34 ans atteint ainsi son 11e quart de finale dans le Grand Chelem londonien et son 50e tous Majeurs confondus.

Le N.1 mondial a par ailleurs enchaîné lundi une 18e victoire consécutive sur le gazon londonien en comptant ses deux campagnes victorieuses en 2018 et 2019. Il vise un 6e sacre à Wimbledon qui lui permettrait d’égaler le record de 20 titres majeurs codétenu par Roger Federer (encore en lice en 8es de finale) et Rafael Nadal (absent).

Marton Fucsovics, 48e mondial, a remporté lui son bras de fer contre le Russe Andrey Rublev (7e) 6-3, 4-6, 4-6, 6-0, 6-3.

Le Hongrois de 29 ans, qui n’avait jamais dépassé le 2e tour lors de ses trois premières participations au Majeur sur gazon, obtient également son meilleur résultat en tournoi du Grand Chelem.

Il avait atteint jusqu’ici les 8es de finale à l’Open d’Australie en 2018 et 2020 ainsi qu’à Roland-Garros en 2020.

Rublev, lui, a également réussi cette année à 23 ans sa meilleure performance à Wimbledon où il avait jusque-là atteint deux fois le deuxième tour (2017 et 2019). Mais il a déjà atteint les quarts de finale dans les trois autres Majeurs (US Open 2017 et 2020, Roland-Garros 2020 et Australie 2021).

Mertens rejoint les quarts de finale du double

Associée à la Taïwanaise Hsieh Su-Wei, Elise Mertens s’est qualifiée pour les quarts de finale du double dames à Wimbledon, 3e levée du Grand Chelem de l’année, lundi sur le gazon londonien.

Elise Mertens, 8e mondiale en double, et Hsieh Su-Wei, 5e mondiale en double, qui composent la 3e paire tête de série, ont battu au 3e tour les Américaines, têtes de série N.14, Asia Muhammad (WTA 36 double) et Jessica Pegula (WTA 54 en double) 7-5, 6-3 en 1 heure 9 minutes de match.

Pour une place en demi-finale, Mertens et Su-Wei joueront contre les Serbes Aleksandra Krunic (WTA 57 en double) et Nina Stojanovic (WTA 55 en double).

Elise Mertens a remporté deux tournois du Grand Chelem en double : l’US Open 2019 et l’Open d’Australie cette année, à chaque fois avec Aryna Sabalenka. La Biélorusse ayant décidé de privilégier sa carrière en simple, la numéro un belge s’est par la suite associée à Hsieh Su-Wei, avec qui elle a atteint les 8e de finale à Roland-Garros cette année.

Hsieh Su-Wei est tenante du titre du double dames à Wimbledon. Elle s’était imposée sur le gazon londonien en 2019 en compagnie de la Tchèque Barbora Strycova. Hsieh Su-Wei et Barbora Strycova avaient éliminé Elise Mertens et Aryna Sabalenka en quarts de finale cette année-là. Le tournoi avait été annulé l’an dernier en raison de la pandémie de coronavirus.

Hsieh Su-Wei a remporté deux autres titres du Grand Chelem en double, en compagnie de la Chinoise Shuai Peng : Wimbledon en 2013 et Roland-Garros en 2014.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous