Accueil Culture Musiques

Festivals de l’été: le Gaume Jazz sort des sentiers battus

Le festival du sud du pays a toujours voulu mélanger les stars et les jeunes, susciter une multiplicité d’esthétiques, faire naître de nouveaux projets. En 2021 encore plus.

Responsable des "Livres du Soir" Temps de lecture: 6 min

L e Gaume Jazz, c’est le bouillonnement de cultures autour des créateurs. Et ça continue ! », insiste Jean-Pierre Bissot, le meneur de jeu du festival. Alors, on accueille des stars, comme Majid Bekkas, Aka Moon, Diederik Wissels et Ana Rocha, Emile Parisien et Vincent Peirani, Eric Legnini, David Linx, Tuur Florizoone, Ivan Paduart et Patrick Deltenre. Et on pousse des jeunes, à qui on donne des cartes blanches : Jean-Baptiste Berger, Mathieu Robert, Félix Zurstrassen, Rémy Labbé, Super Ska, Anneleen Boehme, Margaux Vranken, Saxitude. Et on programme encore le Ntoumos Quintet, Ana Carla Maza, les pianistes Sunna Gunnlaugs et Julia Hülsmann et le Jazz Station Big Band.

Un fameux programme étalé sur trois jours. Et sur cinq scènes : le grand chapiteau habituel et l’ancien podium du parc devenu chapiteau aussi, la salle du Centre culturel, l’église St-Nicolas et l’amphithéâtre. En tout, 23 groupes, 100 musiciens de 13 nationalités, 3 créations/cartes blanches. Malgré l’ampleur des chiffres, Jean-Pierre Bissot insiste : « Notre volonté est de maintenir la dimension humaine du festival. Nous ne voulons pas tomber dans le gigantisme. On veut concilier l’événement de qualité et l’esprit de la fête au village. Et aussi aller à la rencontre d’un public plus jeune. »

Et puis il y a l’aspect pédagogique : le stage résidentiel Jazz en Gaume, du 1er au 8 août, avec Eve Beuvens, Quentin Liégeois, Thomas Champagne, Franois Vaiana, etc. Et Les P’tits Gaumais du jazz, cornaqués cette année par Margaux Vranken, du 2 au 6 août. Et, comme dans tout festival, le « off » : la contrebassiste Anneleen Boehme jouera en solo à Buzenol-Montauban et Nathalie Loriers conduira une sieste musicale. Et encore : la restauration sera proposée en partenariat avec le marché de produits régionaux de Han, près de Tintigny.

Et si vous rejoignez Rossignol ces jours-là, ne vous effrayez pas. Sur les hauteurs du parc, on construit un musée de la bataille des frontières en août 1914. C’est surprenant mais assez réussi. Et ça ne perturbera pas le festival : les travaux seront terminés.

Du 6 au 8 août Tintigny Rossignol, www.gaume-jazz.com

Gent Jazz : Une note bleue très colorée

Le 30 avril, la direction du Gent Jazz annonçait qu’elle annulait l’édition 2021 du Gent Jazz, devant la politique sanitaire. Puis, dès qu’ils ont su que les portes s’entrouvraient, Bertrand Flamang and Co sont revenus sur leur décision et ont mis sur pied, rapidement, un Gent Jazz plein de diamants à venir applaudir dans la belle enceinte de l’ancien monastère de moniales cisterciennes.

Les internationaux : le chanteur américain José James, le pianiste allemand Niklas Paschburg, le pianiste Gonzalo Rubalcaba et la chanteuse Aymee Nuviola dans leur surprenante fusion cuban music, le pianiste jamaïcain Monty Alexander en trio, la Néerlandaise d’origine soudanaise Gaidaa, la multi-instrumentiste néerlandaise Eefje de Visser, l’Arménien Tigran Hamasyan en trio, et le guitariste US Marc Ribot et son Ceramic Dog.

Gonzalo Rubalcaba et Aymee Nuviola.
Gonzalo Rubalcaba et Aymee Nuviola. - D. R.

Et beaucoup de Belges : Taxi Wars (quand même : Tom Barman, Robin Verheyen, Nicolas Thys, Antoine Pierre), Naima Joris (la fille de Chris), Antoine Pierre Urbex, Donder & Apeland, 3Men in a Boat avec le clarinettiste français Louis Sclavis, Absynthe Minded, Wim Mertens, Sohnarr, Cesar Quinn, Cinema Paradiso, Jeff Neve (une star évidemment), Lady Linn, la Sud-Africaine d’Anvers Tutu Puoane, Black Wave, The Color Grey, Spreej, Brihang, Nordmann, la Ghanéenne de Bruxelles Esinam, Loverman, Stuff, Compro Oro, Dijf Sanders, Dishwasher, Bandler Ching, Dayanne, j’en oublie peut-être.

Vous aurez vu : des artistes affirmés et des nouveaux venus, et du jazz sans frontières qui déborde sur la pop, le rock, le classique, le world. Il y aura des stars à applaudir et des tas de découvertes à faire, et c’est bien ça le plaisir d’un festival.

Du 9 au 18 juillet, De Bijloke, www.gentjazz.com

Dinant : quatre week-ends en ville

Jean-Claude Laloux et ses collègues ont préféré miser sur l’édition des 20 ans prévue en 2022 pour organiser un grrrrrand festival. Mais ils n’ont pas voulu laisser Dinant sans jazz en été. Alors, voilà quatre week-ends où la musique va faire vibrer la ville mosane. On pourra applaudir, ce n’est pas rien : Philip Catherine, Stéphane Mercier, David Linx, Igor Gehenot, Pascal Mohy, Maxime Blésin, Agathe Iracema, les Gallands, Osman Martins, Bam ! Trio, Stace, Reinel Bakole, Jour de fête, Morning Call et les big bands de la Jazz Station, du Dinant Jazz et Eleven for Ten.

Philip Catherine.
Philip Catherine. - Jacky Lepage.

Les 24 et 25 juillet, 31 juillet et 1er août, 21 et 22 août, 28 et 29 août. Sur le kiosque Le Tour de Monsieur Sax. www.dinantjazz.com

Middelheim : revoir Laurie Anderson

Un très beau festival, avec des vedettes et des découvertes. Côté belge, il y aura Stuff, Echt !, Kau Trio, Nag & Lefto, MixMonk, avec Joey Baron. Deux musiciens en fil rouge : le sax Toine Thys avec ses trois projets, Guru Farm, Orlando et Overseas. Et le batteur Samuel Ber à quatre reprises : en trio avec Jozef Dumoulin et Tony Malaby, avec Reservoir Dogs, en solo, et avec son groupe Pentadox. Côté international, du beau monde aussi : Portico Quartet, Alfa Mist, Emma-Jean Thackray, John Zorn / Laurie Anderson / Bill Laswell, Anouar Brahem, Youn Sun Nah, Michel Portal, Avishai Cohen.

Laurie Anderson.
Laurie Anderson. - Jim Cass.

Du 13 au 17 août, Park Den Brandt, Anvers, www.jazzmiddelheim.be

Brosella : version XXL, sur trois jours

Brosella se dédouble quasiment cette année : une journée de plus. Avec un bien beau casting. Et une journée folk (le samedi) contre deux journées jazz (les vendredi et dimanche). Au programme : Alexandre Cavalière Quintet et Myrddin y su familia vendredi ; Wör, Las Lloronas, The Brussels Balkan Orchestra, Madou, Azmari et Sheikhs Shikhats & B’net Chaabi samedi ; Pauline Leblond Double Quartet, Esinam, Pentadox, 3Men in a BoaT & Louis Sclavis, le Brussels Jazz Orchestra feat. Monique Harcum, Zediam & DJ Grazzhoppa, et Stuff dimanche.

Pauline Leblond.
Pauline Leblond. - Cédric Raymond.

Du 9 au 11 juillet, Théâtre de Verdure, près de l’Atomium, www.brosellafestival.be

En bref

Gouvy Jazz & Blue

Un festival toujours très bucolique. Avec Manu Katché, The Blue Note Quintet, The Boogie Beasts, Little Mouse & The Hungry Cats, Erja Lyytinen Blues Quartet, Green Moon Tribe, Rita Payes et Elisabeth Roma, Nitcho Reinhard, Dissidence Blues, Benni, Big Daddy Wilson.

Les 7 et 8 août, Ferme de la Madelonne, www.madelonne.be

Ça jazz à Huy

Cinq jours de concerts en mode intime. Avec Alec Mansion Trio Café Brasil, le Pirotton-Froidebise Quatuor, Sweet Caravan, The Viper’s Rhythm Band, Jazz4Fun, GribouJazz, etc.

Du 28 juillet au 1er août, Couvent des Frères Mineurs, www.fedcomhuy.be/

Music Village

Plusieurs clubs ont une programmation pendant les mois d’été. Et d’abord le Music Village, proche de la Grand-Place de Bruxelles. C’est quasi tous les jours et ça chauffe, soul, swing, new orleans, crooner, hommages à Etta James, Peggy Lee, Benny Goodman. Et puis Margaux Vranken, Stéphane Mercier, Arthur Possing, Michel Mainil, Jeanfrançois Prins, etc.

www.themusicvillage.com

Jazz 9 et Caféo

Ces clubs de Mazy et de Namur organisent des concerts les week-ends, avec Alexandre Cavaliere, Fabrice Alleman, Paolo Loveri, Ivan Paduart et Patrick Deltenre, Marylène Corro, Stéphane Mercier, Hélène Duret, Fil Caporali, etc.

www.jazz9-mazy.org/

Secret Garden

C’est au Handelsbeurs de Gand, et c’est prometteur : Naima Joris, Tutu Puoane, Reijseger/Fraanje/Sylla, TROM, Steiger, Echoes of Zoo.

Du 1er au 6 juillet. www.handelsbeurs.be/

Montreux

Comme d’hab, le grand show. Avec Ibrahim Maalouf, Zucchero, Brandão Faber Hunger, Arlo Parks, Yseult, Altın Gün, Alfa Mist, Macha Gharibian, Robben Ford & Bill Evans, Nubya Garcia, Christian Sands, Fred Hersch, Fatoumata Diawara…

Du 2 au 17 juillet, www.montreuxjazzfestival.com/

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Musiques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs