L’homme qui menaçait de tirer sur la police à Nieuport a été incarcéré

Photo prétexte.
Photo prétexte. - Photo News.

Le juge d’instruction de Furnes a placé un homme de 33 ans, venant de Nieuport, sous mandat d’arrêt. Le suspect avait menacé samedi de tirer sur la police, indique la section de Furnes du parquet de Flandre occidentale. Il s’est avéré par la suite que l’individu ne portait aucune arme.

La police locale a été sollicitée vers 16h30 pour un incident survenu sur une place de Nieuport. Des passants ont été importunés par un homme qui prétendait avoir un pistolet dans son sac à dos. Il a demandé à ces passants d’appeler la police. Il a même dit avoir l’intention d’ouvrir le feu sur la police, afin que celle-ci tire sur lui et l’abatte.

Aucune arme

Sur place, le suspect a été mis en joue par la police. Un des agents a réussi à s’emparer du sac à dos. L’homme a ensuite été interpellé. Finalement, il s’est avéré qu’il n’avait aucune arme sur lui.

Ce résident de Nieuport a été placé sous mandat d’arrêt par le juge pour diffusion d’une fausse information concernant une menace imminente d’attentat contre des personnes ou des propriétés. L’article de loi en question s’applique, par exemple, également dans le cas d’une fausse alerte à la bombe. Pour ces faits, le suspect risque entre trois mois et deux ans de prison et entre 400 et 2.400 euros d’amende. Vendredi, la chambre du conseil de Furnes déterminera si le trentenaire doit rester plus longtemps en prison ou non.

Toute personne ayant des idées suicidaires peut contacter la ligne d’écoute du Centre de Prévention du Suicide au 0800 32 123 (elle est anonyme, gratuite et disponible 24h/24). Plus d’infos sur www.preventionsuicide.be.

 
 
À la Une du Soir.be
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous