Accueil Sports Football Football belge Charleroi

Ancien gardien de but du SC Charleroi, Nicolas Penneteau signe à Reims

A Reims, 14e de la dernière Ligue 1, il aura comme équipiers Wout Faes et encore Thomas Foket.

Temps de lecture: 2 min

L’ancien gardien du SC Charleroi Nicolas Penneteau poursuivra sa carrière à Reims, où il a signé un contrat jusqu’en 2023, a annoncé lundi le club de Ligue 1.

Penneteau, 40 ans, était arrivé à Charleroi en 2014, en provenance de Valenciennes. Avant cela, il avait évolué à Bastia, où il avait débuté sa carrière en 1998, jusqu’en 2006. Le gardien a défendu les buts des Zèbres à 230 reprises, devenant le capitaine lors de la saison 2018-2019. Lors du dernier exercice, il a joué 20 matchs en championnat et deux en tour préliminaire de l’Europa League. Fin mai, il avait annoncé son départ de Charleroi, où son contrat était arrivé à échéance.

« De Bastia à Valenciennes puis Charleroi, il cumule pas moins de 711 matchs en professionnel », souligne Reims, qui définit Penneteau comme un « exemple de professionnalisme ».

« Je rejoins un club mais aussi un projet et, quand il m’a été présenté, j’ai été séduit », a indiqué Penneteau. « Avec l’arrivée du nouveau staff, le potentiel de la formation, l’image historique du club, son passé récent, les installations, c’est naturellement que le choix s’est fait. »

Le club compte sur sa nouvelle recrue pour apporter son expérience et encadrer les jeunes. « Je ne viens pas juste pour chausser les crampons, m’entraîner et repartir », confirme Penneteau. « J’aime l’idée de pouvoir se retrouver dans les valeurs d’un club et de contribuer à un projet. Sur les séances avec les gardiens je vais essayer d’apporter une énergie positive pour travailler dans la bonne humeur tout en étant performant. Il faut qu’on se ‘tire la bourre’ pour se tirer vers le haut. »

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Charleroi

SC Charleroi: le tour des remplaçants?

Après avoir aligné sensiblement le même onze lors des trois premières journées de championnat, Edward Still pourrait être amené à changer l’une ou l’autre cartouche samedi à Seraing, sans pour autant tout bouleverser ou remettre en question.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb