Coronavirus: l’Allemagne lève les interdictions de voyager sur son territoire concernant le Royaume-Uni, le Portugal et l’Inde

L’Allemagne lève les interdictions de voyager sur son territoire pour le Royaume-Uni, le Portugal et l’Inde, mais aussi le Népal.
L’Allemagne lève les interdictions de voyager sur son territoire pour le Royaume-Uni, le Portugal et l’Inde, mais aussi le Népal. - Reuters.

Le gouvernement allemand va considérablement assouplir les restrictions d'entrée pour les personnes originaires du Portugal, du Royaume-Uni, de Russie, d'Inde, mais également du Népal.

À partir de mercredi, ces cinq pays auront le statut de « zones à forte incidence » et non plus de « zones à variant viral », rapporte l'institut Robert Koch (RKI). Cela signifie que tous les gens peuvent retourner en Allemagne. Pour les personnes qui ont été entièrement vaccinées ou qui se sont remises du coronavirus, il n'y a plus d'obligation de quarantaine. Pour d'autres, la quarantaine est raccourcie.

Ces pays ont été désignés comme des zones de variance du virus. Cela signifie que les compagnies aériennes, les compagnies de bus et les compagnies ferroviaires ne sont pas autorisées à transporter des personnes de ces régions vers l'Allemagne, à moins qu'elles ne soient des citoyens allemands ou qu'elles aient une résidence en Allemagne. Toute personne entrant en Allemagne en provenance d'une telle zone doit être mise en quarantaine pendant quatorze jours, même si elle est entièrement vaccinée ou guérie.

L'interdiction de voyager a été levée grâce au statut de risque réduit. Toute personne non vaccinée ou non guérie du virus doit désormais passer dix jours en quarantaine. Ce délai peut être réduit à cinq jours en effectuant un deuxième test.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous