Accueil Belgique Politique

Affaire Jürgen Conings: pour Denis Ducarme, la démission du patron du SGRS est «inévitable»

Au micro de Bel RTL, Denis Ducarme, membre de la commission Défense à la Chambre, pointe du doigt les manquements du service de renseignement militaire (SGRS).

Temps de lecture: 2 min

Mardi matin, au micro de Bel RTL, Denis Ducarme, membre de la commission Défense à la Chambre, a pointé du doigt les manquements du service de renseignement militaire (SGRS). « Je n’ai jamais vu un rapport aussi accablant en rapport à un service de l’Etat. On parle d’absence stratégique, de mauvais management, de mauvaise compréhension de la menace… »

Pour l’ancien ministre, le SGRS n’est « pas digne d’un service de renseignement d’un pays ». Denis Ducarme réagit à l’absence de réaction. « On sait qu’ils n’ont pas communiqué entre eux, à l’intérieur du SGRS. L’information était connue en février et pendant trois mois on a laissé Jürgen Conings être instructeur. On l’a laissé avoir accès à des armes de guerre avec pour objectif de commettre un attentat. Jürgen Conings se trouvait au niveau trois de la menace et le SGRS n’en a pas informé la ministre. »

Toutefois, il félicite le comité pour son rapport très précis mais il pense que la démission du patron du SGRS est « inévitable ». « On ne peut pas recommencer après la crise la plus grave au niveau de la défense simplement en tapant sur les doigts. »

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

6 Commentaires

  • Posté par van Reysen Michel, mardi 6 juillet 2021, 12:14

    Comment donner crédit à un politique Il serait peut être temps de se poser les bonnes questions, pourquoi le politique toutes tendances confondue s'est évertué à dépecer la défense sous le couvert des dividendes de la paix. Plus de budget, plus de personnel et après on vient faire la vierge effarouchée, à d'autres Denis

  • Posté par Wolf Charles, mardi 6 juillet 2021, 10:54

    Ce ne serait pas plutôt au ministre de démissionner ? Ben non hein, un ministre n'est pas (plus) responsable..cela se saurait.. depuis quand un politique prend il (elle) ses responsabilités ? allons, allons, restons sérieux, on punit quelques lampistes et ça repart...

  • Posté par Brasseur Michel, mardi 6 juillet 2021, 9:54

    Venant de celui qui se presentait comme le "Francken wallon", s'émouvoir devant une infiltration évidente de l'extrême-droite au sein de l'armée est tout sauf crédible !

  • Posté par Durieux Karine, mardi 6 juillet 2021, 8:33

    N'oublions pas que les deux ministres de la Défense précédents étaient ...MR!

Plus de commentaires

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs