Accueil Monde Europe

Coronavirus: les contaminations explosent en Espagne, la situation inquiète

Le ministère espagnol de la Santé a recensé lundi 32.607 nouveaux cas de covid sur les dernières 72 heures et 23 morts.

Temps de lecture: 2 min

La situation sanitaire en Espagne s’est nettement détériorée ces derniers jours, avec une explosion du nombre de contaminations au covid chez les jeunes, un rebond qui force les autorités à envisager un durcissement des mesures au moment où la vaccination s’accélère.

« Les chiffres du jour ne sont pas bons du tout », a commenté lundi soir Fernando Simon, l’épidémiologiste en chef du ministère de la Santé, expliquant que « cette donnée était très variable entre les différentes tranches d’âge » et que « parmi les plus jeunes, nous avons un taux d’incidence proche de 600 ».

Le taux d’incidence est repassé au-dessus des 200 (204 pour 100.000 habitants sur les deux dernières semaines) contre une moyenne de 152,8 vendredi, lors de la dernière publication des données sanitaires.

Le ministère espagnol de la Santé a recensé lundi 32.607 nouveaux cas de covid sur les dernières 72 heures et 23 morts. Le Docteur Simon a qualifié la situation de « compliquée » mais s’est félicité que cela ne se ressente pas dans « dans les paramètres de gravité », c’est-à-dire le nombre de personnes hospitalisées ou les morts.

Dans le même temps, la campagne de vaccination s’accélère : 40,3 % de la population des quelque 47 millions d’Espagnols est totalement vaccinée contre le coronavirus, tandis que la moitié (55,9 %) a reçu au moins une dose d’un vaccin.

Au vu de la détérioration de la situation sanitaire, plusieurs régions d’Espagne comme l’Andalousie et la Catalogne envisagent de serrer la vis et de rétablir des restrictions cette semaine alors que depuis le 26 juin, les masques ne sont plus obligatoires en extérieur.

La semaine dernière, un foyer géant aux Baléares avait mis au jour au moins 1.824 personnes infectées après le retour sur la péninsule de plusieurs centaines de jeunes partis faire la fête à Majorque. Près de 6.000 personnes avaient été mises en quarantaine dans toute l’Espagne.

Avec près de 81.000 morts et plus de 3,8 millions de cas, l’Espagne est l’un des pays les plus touchés en Europe par la pandémie.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

11 Commentaires

  • Posté par Jean Luc, mardi 6 juillet 2021, 11:04

    Tout-à-fait prévisible. Exactement comme l'année dernière. Ne comptons pas sur la moindre honnêteté intellectuelle de la part des politicards soucieux de faire plaisir au secteur touristique, et à la minorité de cons qui vint s'infecter dans les bars espagnols et stades de foot. Rendez-vous trés bientôt pour la 4ème vague, variant Delta beaucoup plus dangereux - en attendant le Delta+, qui est encore une toute autre paire de manches...

  • Posté par Lobet Françoise, mardi 6 juillet 2021, 14:24

    "Politicards soucieux de faire plaisir au secteur touristique " pourquoi tjrs une telle agressivité et une façon de présenter les choses aussi négativement ? Comme s'il était question de " faire plaisir " au secteur X ouY et pas tout simplement de permettre à l'économie du pays de reprendre un peu de poil de la bête ,.de permettre aux travailleurs de ce secteur de revivre , de gagner leur vie tout nourrir leur famille . Il était clair qu'il devenait presque impossible, au risque de soulévements à répétition de la population de maintenir les restrictions antérieures ; de plus, les chiffres de contamination étaient en baisse continue, l'été arrivant permettait une vie plus extérieure, donc moins à risque , la vaccination prouvait jour après jour son efficacité. Bref, où voyez vous là quelque " malhonnêteté intellectuelle " ; ces "politicards " n'ont cessé de rappeler à la population de rester vigilant, prudent, de privilégier les vacances au pays plutôt que les voyages à l'étranger ...mais évidemment , il y a tjrs des plus malins qui se croient au- dessus de ces recommandations élémentaires , la coupe d'europe de foot ne falicitant pas la prudence ni la tempérance ! Les gens ont reproché à leurs dirigeants de les infantiliser ...maintenant que ceux- ci les responsabilisent , vous venez les traiter de malhonnêtes intellectuellement ! Faudrait savoir ce qu'on veut finalement,.non ?

  • Posté par Adam-Leenaerdt Philippe, mardi 6 juillet 2021, 13:07

    Jean-Luc, Vous êtes vacciné? .... Alors, don't worry .....

  • Posté par Coulon Michel, mardi 6 juillet 2021, 11:21

    Arrêtez de faire dans votre froc en accusant le secteur touristique. Les espagnols se sont contamines tout seuls comme des grands. La catalogne et l'Andalousie sont rouges depuis pas mal de temps et les jeunes qui ont fête la fin de l'annee scolaires ont pour beaucoup dans les causes de remontée

  • Posté par hemmer arthur, mardi 6 juillet 2021, 10:16

    Il est clair que l'augmentation inévitable des contaminations chez les personnes non-vaccinées (et en particulier chez les jeunes très peu à risque de formes graves) couplée à la masse de personnes vaccinées (sauf les grandes ville wallonnes et BXL malheureusement) va créer une situation très compliquée pour des épidémiologistes habitués à l'équation: contaminations = hospitalisations=soins intensifs. Cela va être difficile pour eux de changer la boussole qu'ils utilisent sans nuance depuis 15 mois.

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Europe

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une