Coronavirus - À partir du 1er septembre, Axa laisse tomber les jours de travail sur place obligatoires

Axa n'est pas la première entreprise au sein de laquelle une CCT est signée pour encadrer le télétravail mais généralement, un nombre maximum de jours de télétravail est fixé, avec une obligation pour le personnel de prester un nombre déterminé de journées de travail au bureau. Ce maximum est abandonné dès le 1er septembre au sein de la banque.

Avant la crise sanitaire, le personnel était déjà autorisé à télétravailler deux fois par semaine. Désormais, les travailleuses et travailleurs pourront décider chaque jour s'ils se déplacent ou non. La CCT vaut pour les 825 employés du siège social. Les succursales de la banque sont en effet gérées par des indépendants.

Pour l'entreprise, l'objectif n'est pas que son personnel reste tout le temps en télétravail mais de lui laisser le choix, en fonction de ses préférences, de ses rendez-vous et sans entraver la continuée du service.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous