Accueil Culture Cinéma

«Annette», l’opéra rock pop de Leos Carax électrise le Festival de Cannes

Neuf ans après « Holy Motors », Leos Carax signe son grand retour avec une comédie musicale ambitieuse et inventive, portée par Marion Cotillard et Adam Driver. Un film idéal pour ouvrir le Festival et lancer la compétition.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 4 min

Il fallait un film grand, flamboyant pour les retrouvailles cannoises après une année blanche pour cause de pandémie mondiale. Annette, du trop rare Leos Carax – mégalo pour les uns, génie pour d’autres –, a cette ambition et ramène ce souffle d’imaginaire qui nous a tant manqué. Avec une affiche de stars qui offre une montée des marches glamour. Avec une histoire d’amour romanesque et tragique qui embrasse tous les genres. Avec une invitation au spectacle qui saisit immédiatement le spectateur à qui les chœurs formés par tous les protagonistes du film arpentant les rues de Santa Monica demandent avec insistance de « garder le silence et de retenir son souffle jusqu’à la toute fin du spectacle » lors d’une introduction magique.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Cinéma

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs