Wout van Aert, 2e de la 10e étape du Tour de France: «J’aurais peut-être pu lancer mon sprint plus tôt» (vidéos)

Photonews
Photonews

Wout van Aert a pris la deuxième place de la 10e place étape du Tour de France, mardi à Valence. « Mark Cavendish était juste plus fort », a reconnu le champion de Belgique, membre de l’équipe Jumbo-Visma, au micro de la RTBF.

« C’était un sprint très rapide », a analysé Van Aert. « Le final était technique, avec petite côte et le vent, mais c’était amusant. J’étais là, très bien positionné grâce à mon coéquipier Mike Teunissen, il a fait un très grand boulot. J’étais dans les roues de Cavendish qui est le meilleur dans ce tour, il était juste plus fort. »

Van Aert n’a pas de regret après avoir été devancé par Cavendish, dont c’est la troisième victoire dans ce Tour. « J’aurais peut-être pu lancer mon sprint plus tôt, mais avec le vent j’ai pensé que c’était mieux d’attendre un peu. » Le final a été marqué par les tentatives de bordure de l’équipe Deceuninck-Quick Step. « C’était amusant, j’aime bien un final comme ça. C’est plus amusant que seulement le stress pour le sprint. C’était dur pour tout le monde », a conclu Van Aert.

Troisième, Jasper Philipsen doit se contenter d’un quatrième podium sur ce Tour, après deux deuxièmes places et une troisième place. « Cela fait mal », a confié le coureur d’Alpecin-Fenix. « Mon positionnement était peut-être le problème. Jonas Rickaert a fait un travail fantastique. Mais un seul contre le train de Quick-Step, c’est compliqué. Wout était dans la route de Cavendish, je n’ai pas réussi à le sortir de cette roue. Dans les prochains sprints il faudra que je parvienne à être dans la roue de Cavendish pour contrer le collectif Quick-Step. J’avais de très bonnes jambes, de bonnes sensations, j’ai passé une bonne journée de repos, je vais continuer à me battre, mais c’est une belle chance qui passe, ça fait mal. »

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous