Le chroniqueur judiciaire néerlandais Peter R. de Vries abattu à Amsterdam

Le chroniqueur judiciaire néerlandais Peter R. de Vries a été grièvement blessé lors d’une fusillade à Amsterdam.
Le chroniqueur judiciaire néerlandais Peter R. de Vries a été grièvement blessé lors d’une fusillade à Amsterdam. - Reuters.

Le chroniqueur judiciaire néerlandais Peter R. de Vries (64 ans) a été grièvement blessé lors d’une fusillade à Amsterdam mardi soir, a indiqué la police sur Twitter, confirmant une information révélée au préalable de façon anonyme.

Selon les forces de l’ordre, la victime a été emmenée à l’hôpital, grièvement blessée. La fusillade s’est produite dans la Lange Leidsedwarsstraat, à proximité de la Leidseplein, où se situe le studio de RTL Boulevard. Peter R. de Vries s’y trouvait mardi soir.

La police a lancé une vaste opération de recherche avec plusieurs unités afin de retrouver le suspect et a demandé aux témoins de se manifester. « Nous recherchons des personnes qui auraient des images de l’incident ou des éventuels suspects en fuite », a-t-elle déclaré, ajoutant de ne pas diffuser celles-ci sur les réseaux sociaux. Une vidéo montrant Peter R. de Vries au sol y circule déjà.

Le Premier ministre néerlandais démissionnaire Mark Rutte et le ministre de la Justice Ferd Grapperhaus s’entretiendront mardi soir avec le Coordinateur national de la lutte contre le terrorisme et de la sécurité à propos de ce qui s’est passé.

La bourgmestre d’Amsterdam, Femke Halsema, rencontrera quant à elle le procureur général et le commissaire de police mardi soir.

Peter R. de Vries est connu pour son travail de chroniqueur judiciaire. Il est aussi régulièrement porte-parole ou confident dans des affaires policières ou judiciaires, rapporte la chaîne de télévision néerlandaise NOS. Il est, entre autres, la personne de confiance de Nabil B., témoin clé dans le grand procès de liquidation de Marengo.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous