Accueil Sports Football Football à l'étranger Euro 2020

Euro 2020: Morata, du rire aux larmes

Alors que l’Espagne n’était pas parvenue à concrétiser sa domination avant sa montée au jeu, Alvaro Morata a répondu aux sceptiques et à son coach en offrant les prolongations à la Roja. Mais il a dans la foulée raté son tir au but, passant du rire aux larmes…

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

On ignore si c’est la volonté de s’adapter à une impressionnante Squadra Azzurra jusqu’ici ou la cruelle statistique que traînait Alvaro Morata – lequel n’avait jamais marqué face au duo Chiellini-Bonucci dans sa carrière, tant en club qu’en sélection – qui l’a poussé à opérer pareil choix, mais Luis Enrique avait sensiblement revu la composition de son trio offensif pour le choc de ce mardi. Face à une Italie dont le onze n’a que peu changé depuis le début de la compétition, cela rappelait aussi à quel point l’Espagne se cherche toujours malgré sa place dans le dernier carré: cinquième trio offensif aligné en six rencontres, le premier sans Alvaro Morata.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs