Cyberharcèlement de Mila: des peines de 4 à 6 mois de prison avec sursis prononcées

Cyberharcèlement de Mila: des peines de 4 à 6 mois de prison avec sursis prononcées
AFP.

Le tribunal correctionnel de Paris a prononcé mercredi des peines de 4 à 6 mois de prison avec sursis contre 11 jeunes gens jugés pour avoir participé au cyberharcèlement de Mila, après la publication par l’adolescente d’une vidéo polémique sur l’islam.

Un autre prévenu a bénéficié d’un vice de procédure et un dernier a été relaxé faute de preuves.

«On a gagné et on gagnera encore. Je ne veux plus jamais qu’on fasse culpabiliser les victimes», a affirmé Mila à la sortie du tribunal.

Plusieurs prévenus ont été condamnés en outre à verser à la jeune femme la somme de 1.500 euros en raison des souffrances qu’elle a endurées et 1.000 euros chacun pour les frais d’avocats.

Sur le même sujet
PeinesSystème judicaire
 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous