Griezmann accusé de racisme anti-asiatique: l’éditeur de jeux vidéo Konami annule son contrat avec le joueur de Barcelone

Griezmann accusé de racisme anti-asiatique: l’éditeur de jeux vidéo Konami annule son contrat avec le joueur de Barcelone
Photo News

L’éditeur de jeux video japonais Konami a décidé mercredi de rompre son contrat d’ambassadeur avec l’attaquant français Antoine Griezmann à la suite de la publication de la vidéo d’Ousmane Dembélé se moquant du physique et de la langue d’employés d’un hôtel au Japon en 2019, et dans laquelle Griezmann apparaît.

« Nous avions annoncé qu’Antoine Griezmann serait notre ambassadeur Yu-Gi-Oh !, mais à la lumière des événements récents, nous avons décidé d’annuler le contrat », a fait savoir l’entreprise dans un communiqué.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous