Accueil Société

Coronavirus: le risque de contamination lors des spectacles est très faible

Une étude de grande ampleur a mesuré, lors de six événements-tests, le risque d’être contaminé par le coronavirus.

Temps de lecture: 2 min

Le risque d’attraper le coronavirus en assistant à un spectacle ou une représentation en intérieur est très faible, ressort-il des six événements-tests menés ce printemps à l’initiative de la Fédération Wallonie-Bruxelles en collaboration avec le labo DNAlytics.

Selon cette étude, dont les résultats ont été présentés mercredi, le risque additionnel de contamination au covid lors de ces six événements fut en effet inférieur à 1 % par rapport aux personnes qui n’y ont pas participé.

Contrairement à ce qui était redouté, les événements culturels n’apparaissent donc pas comme des vecteurs de contamination au covid. « Rien dans les données de cette étude ne permet de justifier les mesures drastiques imposées au secteur culturel dans la situation épidémique en vigueur au moment de l’étude », a commenté la ministre de la Culture, Bénédicte Linard, après la publication de ces résultats.

La FWB a organisé ces dernières semaines six spectacles-tests selon des modalités à chaque fois différentes afin de mesurer les risques de contamination lors de ceux-ci. Au total, 4.460 personnes y ont pris part, avec un groupe de spectateurs, et à chaque fois un groupe témoin qui n’était pas dans la salle.

« Ces expériences viennent s’ajouter aux enseignements venus de l’étranger et établissent que les lieux culturels sont sûrs, même avec des protocoles plus légers que les mesures strictes imposées jusqu’ici. La conclusion s’impose donc d’elle-même : un accès à toute la culture peut être garanti, quoi que nous réserve l’épidémie à l’avenir », selon Bénédicte Linard.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

5 Commentaires

  • Posté par Legarou Marcel, mercredi 7 juillet 2021, 17:53

    A se demander pourquoi la Belgique repasserait en orange selon certains oracles, pardon, certains experts . A cause des barbecues en extérieur à 10 ?

  • Posté par Roussel Olivier, mercredi 7 juillet 2021, 15:56

    En même temps, les études qui ont été rapportés par la presse sont tous basé sur des tests préalables, et seul les personnes négatives peuvent entrées.....Les conclusions de ce genre d'étude est assez rapide: les personnes négatives ne contaminé pas les autres! Y-a-t-il, dans ces études, une seule étude où on a autorisé des personnes positives au covid-19 à participer? A-t-on regardé par après combien de personnes étaient infectée (cf. Boîte de nuit au Pays-Bas dernièrement, par exemple, même si ce n'est pas une étude volontaire)? Le résultat est alors très différents il me semble

  • Posté par Det Ben, mercredi 7 juillet 2021, 17:41

    en effet. Il s'agit d'un optimisme conditionné -> car, tout le monde doit se faire tester tous les (3) jours et tout ira bien.

  • Posté par Durieux Karine, mercredi 7 juillet 2021, 15:02

    Bravo à la ministre de torpiller ainsi l'action du gouvernement! Quel bel esprit de loyauté! Il faudrait aussi nuancer un peu! Je ne peux pas croire qu'assister debout, en chantant et dansant, à un concert ne présente pas plus de risque qu'assister assis à une pièce de théâtre ou à un concert plus calme...

  • Posté par massacry olivier, mercredi 7 juillet 2021, 21:41

    Oui, tout comme les concert de rock&co auraient des lois de contagions différentes que ce qui se passe dans les stades de foot...Etrange, le virus serait-il sélectif face à nos loisirs?

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko