Coronavirus: le risque de contamination lors des spectacles est très faible

Coronavirus: le risque de contamination lors des spectacles est très faible
RTBF.

Le risque d’attraper le coronavirus en assistant à un spectacle ou une représentation en intérieur est très faible, ressort-il des six événements-tests menés ce printemps à l’initiative de la Fédération Wallonie-Bruxelles en collaboration avec le labo DNAlytics.

Selon cette étude, dont les résultats ont été présentés mercredi, le risque additionnel de contamination au covid lors de ces six événements fut en effet inférieur à 1 % par rapport aux personnes qui n’y ont pas participé.

Contrairement à ce qui était redouté, les événements culturels n’apparaissent donc pas comme des vecteurs de contamination au covid. « Rien dans les données de cette étude ne permet de justifier les mesures drastiques imposées au secteur culturel dans la situation épidémique en vigueur au moment de l’étude », a commenté la ministre de la Culture, Bénédicte Linard, après la publication de ces résultats.

La FWB a organisé ces dernières semaines six spectacles-tests selon des modalités à chaque fois différentes afin de mesurer les risques de contamination lors de ceux-ci. Au total, 4.460 personnes y ont pris part, avec un groupe de spectateurs, et à chaque fois un groupe témoin qui n’était pas dans la salle.

« Ces expériences viennent s’ajouter aux enseignements venus de l’étranger et établissent que les lieux culturels sont sûrs, même avec des protocoles plus légers que les mesures strictes imposées jusqu’ici. La conclusion s’impose donc d’elle-même : un accès à toute la culture peut être garanti, quoi que nous réserve l’épidémie à l’avenir », selon Bénédicte Linard.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous