Frank Vandenbroucke: «Je ne peux pas comprendre que quelqu’un du secteur des soins de santé ne se fasse pas vacciner»

Frank Vandenbroucke: «Je ne peux pas comprendre que quelqu’un du secteur des soins de santé ne se fasse pas vacciner»
Belga.

Le ministre de la Santé publique Frank Vandenbroucke travaille sur les moyens d’augmenter le taux de vaccination du personnel de certaines institutions de soins de santé. Il l’a suggéré sur Terzake mercredi soir. « Je ne peux pas comprendre que quelqu’un qui travaille dans le secteur de la santé, et qui est donc impliqué dans les soins de santé, ne se fasse pas vacciner. Cela ne me convient pas, et je trouve même cela irresponsable et non professionnel », a-t-il déclaré mercredi à Terzake.

Une vaccination obligatoire du personnel de santé n’est toutefois pas à l’ordre du jour, selon lui. Plus généralement, le ministre ne se dit « pas pessimiste » sur l’évolution de la pandémie dans notre pays, même si les infections ont un peu augmenté ces derniers jours et que le nombre d’hospitalisations ne semble pas diminuer davantage. Selon Frank Vandenbroucke, il faudra attendre au moins jusqu’en septembre pour que 70 % de la population soit entièrement vaccinée, ce qui constitue le seuil minimal de l’immunité de groupe. « Ce sont deux mois où nous devons rester très réalistes et prudents, mais nous ne devons pas paniquer. »

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous