Accueil Société

Coronavirus: le nombre de cas grimpe plus vite que le nombre de tests (infographie)

La hausse de cas détectés varie selon les provinces mais aussi selon les tranches d’âge.

Temps de lecture: 2 min

Entre le 28 juin et le 4 juillet, 572 personnes ont été contaminées par le coronavirus en moyenne chaque jour, soit 70 % de plus que la semaine précédente, selon les derniers chiffres publiés jeudi par l’Institut de santé publique Sciensano.

Une situation qui ne devrait pas s’améliorer : on recense déjà 975 cas le 5 juillet, qui seront intégrés ce vendredi dans le calcul de la moyenne, qui devrait encore augmenter.

Le taux de reproduction du virus remonte de manière notable pour passer à 1,07. Le recul du covid semble donc s’infléchir. Une valeur inférieure à 1 montre en effet un retrait du virus.

La hausse du nombre de cas détectés est la plus spectaculaire en Brabant wallon (+ 178 %), en Flandre orientale (+ 123 %) et en province de Luxembourg (+ 115 %). Seul le Hainaut présente encore une baisse du nombre de contaminations (- 5 %). On note également une différence selon les tranches d’âge. C’est parmi les 10-29 ans que le nombre de contaminations est en pleine explosion.

Davantage de tests

Près de 64.300 tests en moyenne ont également été effectués quotidiennement – en hausse de 53 % par rapport à la période de comparaison précédente –, pour un taux de positivité qui reste relativement stable à 1,1 %. Le pourcentage de tests positifs au virus a été plus élevé chez les plus jeunes (1,4 % chez les 0-9 ans et le même pourcentage chez les 20-39 ans).

Les hospitalisations continuent à baisser, mais ici aussi le recul semble ralentir. En moyenne, 18 personnes ont été hospitalisées entre le 1er et le 7 juillet, soit une diminution de 2 % par rapport à la semaine précédente. Au total, 256 lits d’hôpital sont occupés par des patients covid (-15 %) dont 99 lits en unité de soins intensifs (-26 %). Depuis deux jours, on observe un frissonnement au niveau des nouvelles hospitalisations : 28 admissions sur la journée de mardi contre 18 le mardi précédent ; 24 lundi contre 14 le lundi précédent.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

9 Commentaires

  • Posté par Martin Roland, jeudi 8 juillet 2021, 14:54

    Il est évident, du moins pour les personnes faisant preuve d'un minimum de logique, que seule la poursuite des vaccinations en grand nombre sera à même d'endiguer l'émergence des cas graves et surtout des variants présents et futurs ! En France également de nombreux tarés antivax et autres covidiots (politiquement opportunistes) racontent tout et n'importe quoi : https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/vaccin/vrai-ou-fake-on-a-verifie-les-affirmations-des-opposants-aux-vaccins-contre-le-covid-19-lors-de-leur-manifestation-a-nancy_4691841.html

  • Posté par massacry olivier, vendredi 9 juillet 2021, 16:00

    ...parfois mon orthographe se joue de moi, à ce propos je dois m'excuser pour avoir encore écorcher votre nom Mr Smyers. Nb compost-sphère fonctionne aussi, pour les stades plus avancés.

  • Posté par Smyers Jean-pierre, vendredi 9 juillet 2021, 11:35

    Compot sphère, c'est joli, M. Massacry! C'est pour leur pomme. ;0)

  • Posté par massacry olivier, vendredi 9 juillet 2021, 2:16

    Au sujet du rassemblement de Nancy, voir aussi l'article de "conspiracy watch", on y découvre qui sont ces ant-tout-corana-sceptiques, et comment ensemble ils constituent bien une compot-sphère :https://www.conspiracywatch.info/dictature-sanitaire-a-nancy-les-masques-tombent.html

  • Posté par Ask Just, jeudi 8 juillet 2021, 15:05

    Pour endiguer les variants, il faudrait vacciner les milliards d'individus adultes en attente de ne fut ce que quelques doses de vaccin pour déjà protéger leurs personnes à risque. Se focaliser sur la Belgique n'a aucun sens dans cette problématique: les delta, lambda etc apparaissent dans les pays en développement puis arrivent tranquilou chez nous. C'est comme ça et ça restera comme ça tant qu'on accaparera tous les vaccins pour vacciner des gens qui n'en ont pas vraiment besoin (enfants, ados, jeunes en général). Comme le prèche l'OMS dans le désert, il faut vacciner la population adulte PARTOUT DANS LE MONDE pour éviter les cas graves et contrôler la circulation et l'émergence de variants. Le reste (comme vacciner enfants et ados chez nous), c'est du luxe et c'est même contreproductif à l'échelle de la pandémie

Plus de commentaires
Sur le même sujet (2)

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko