Accueil Culture Livres

S.J. Watson: aux affres de la mémoire de la victime

Avec « Disparues », S.J. Watson nous plonge une fois de plus dans l’horreur vécue par son héroïne amnésique. Lisez le premier chapitre.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 3 min

Révélé en 2011 avec son premier thriller Avant d’aller dormir (mettant en scène une femme amnésique – interprétée par Nicole Kidman au cinéma – doutant des bonnes intentions de son entourage), suivi en 2015 du tout aussi anxiogène Une autre vie (l’enquête dangereuse d’une femme en quête de vérité concernant sa sœur défunte), l’Anglais S.J. Watson remet le couvert avec Disparues, un livre dont l’héroïne est une fois de plus amnésique. L’auteur, qui a fait des études de physique à l’université de Birmingham et travaille à Londres dans le milieu hospitalier, ne cache pas ses obsessions : les femmes démunies face aux violences des hommes en général et les femmes amnésiques en particulier.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Livres

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs