Naima Joris: un premier EP

Naima Joris: un premier EP

Naima Joris – qui doit son prénom à l’amour que ses parents portent à Coltrane – grandit dans la musique grâce à son père jazzman Chris Joris. Elle a fait ses débuts comme chanteuse de rue avant de se produire à l’AB comme choriste du groupe Isbells. Pour ce premier EP, Naima laisse parler son cœur et sa voix intérieure avec une économie de moyens. À l’instar d’une Melanie De Biasio (sa collègue de bureau chez Pias), Naima laisse souffler le silence en plus de son sax soprano. Avec son quartette, la chanteuse et guitariste produite par son frère Yassin qui s’est aussi chargé du mixage, apporte sérénité, réconfort et apaisement dans un monde marqué par la confusion et l’agitation. On entend voler un papillon dans ce voyage d’un calme envoûtant. L’âme chargée d’un saudade, entre manque et mélancolie, Naima offre ici cinq titres de sa plume tout en ombres et clair-obscur. On ne retrouve pas sa reprise attachante de « Sodade » de Cesária Evora (à découvrir sur YouTube), mais en attendant de découvrir son premier album, on se laisse embarquer par son univers original d’une force et d’une délicatesse surprenantes.

PIAS

Les autres titres en audio sur YouTube

Sur le même sujet
Chris Joris
 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous