Accueil Belgique Politique

Pour les pensionnés, le risque de pauvreté va se réduire

Le Comité d’étude sur le vieillissement pointe, dans son 20e rapport annuel, le coût que représentent les récentes mesures adoptées par le gouvernement. Celles-ci devraient toutefois avoir un impact positif sur le risque de pauvreté des seniors.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 4 min

Le pic du papy-boom n’est pas loin. Et le coût du vieillissement en Belgique n’est pas près de décroître, comme le constate le Comité d’étude sur le vieillissement (CEV) dans son 20e rapport annuel. Ainsi, les dépenses sociales liées au vieillissement (principalement les pensions et les soins de santé), qui représentaient 24,6 % du PIB en 2019, devraient atteindre 29,8 % en 2070, avec un plafond vers 2050, quand elles « pèseront » 30,1 % du Produit intérieur brut.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

11 Commentaires

  • Posté par LAURENT Christian, samedi 10 juillet 2021, 15:11

    Personnellement, je ne vois pas comment on peut faire des projections à 2070, alors que tellement de paramètres démographiques ne sont pas prévisibles (taux de natalité et de mortalité, immigration, marché du travail...) Ce sont des plans sur la comète!!!

  • Posté par Termam Alexis, samedi 10 juillet 2021, 16:53

    Tous les plans sont sur la comète, non ? C'est toujours mieux que pas de plan du tout car dans ce cas, on ne sait vraiment pas où on va.

  • Posté par Chalet Alain, samedi 10 juillet 2021, 1:10

    L'idéal est la carrière complète de chômeur complet: il aura bientôt la même pension que celui qui a travaillé toute sa vie.

  • Posté par Chalet Alain, samedi 10 juillet 2021, 1:08

    @LIENARD NORBERT: la réalité est que ceux qui sont actuellement pensionnés ont été taxés au maximum sur leurs revenus pendant qu'ils travaillaient et vont de plus en plus être taxés sur leurs économies maintenant qu'ils en ont besoin pour vivre.

  • Posté par Legarou Marcel, jeudi 8 juillet 2021, 21:21

    Ça fait du bien de le croire

Plus de commentaires

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs