Nordin Jbari tacle Roberto Martinez: «Ce n’est pas un entraîneur avec lequel on gagne un tournoi»

Nordin Jbari tacle Roberto Martinez: «Ce n’est pas un entraîneur avec lequel on gagne un tournoi»
News/Belga

Six jours après l’élimination de la Belgique, battue par l’Italie en quarts de finale de l’Euro vendredi dernier à Munich (2-1), Roberto Martinez s’est présenté devant la presse pour dresser le bilan du tournoi continental, confirmant qu’il restait bel et bien à la tête de l’équipe nationale. Le Catalan, sous contrat jusqu’au Mondial 2022, qui arrive déjà à grandes enjambées, n’avait pas voulu évoquer son avenir dans la foulée de l’élimination. Jeudi en visioconférence de presse, il a mis les points sur les i. « Mon attention est déjà portée sur la suite des qualifications pour la Coupe du monde et le Final Four de la Ligue des Nations », a-t-il assuré.

Pour l’ancien joueur Nordin Jbari, aujourd’hui consultant pour la RTBF, la Fédération fait tout simplement fausse route en choisissant de maintenir sa confiance envers l’entraîneur espagnol. « Il n’y a pas eu d’évolution depuis qu’il est là. Notre ambition doit être de gagner. Ce n’est pas un mauvais entraîneur mais ce n’est pas un entraîneur avec lequel on gagne un tournoi. Nous sommes le seul pays favori à ne pas presser vers l’avant. Toutes ces critiques ne datent pas de cet Euro, cela fait plusieurs années que c’est comme ça. »

L’ancien joueur Diable rouge estime que la Belgique doit désormais se tourner vers « un grand entraîneur ». « Si on est une grande équipe, il nous faut un grand entraîneur. J’entends l’argument de l’argent mais on peut convaincre autrement avec le projet de gagner une Coupe du monde. En plus, la Belgique va toucher 16 millions pour sa participation à l’Euro donc c’est possible. Pourquoi ne pas contacter des gars comme Zidane ou Conte ? »

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
  • Martin Wasinski (17 ans) reçoit la confiance de son entraîneur depuis trois rencontres... et la lui rend bien. @Belga

    Par Cédric Martin

    Charleroi

    La jeunesse comme nouveau leitmotiv au SC Charleroi

  • tente

    Par Jonas Bernard, Eric Clovio, Philippe Gerday, Frédéric Larsimont, Didier Schyns et Xavier Thirion

    Standard

    Le Clasico Standard – Anderlecht a 100 ans: 15 témoins d’une histoire sans fin

  • Le jeune attaquant a bien démarré sa saison. @News

    Par Daniel Renard

    Division 1A

    Christian Negouai: «Sergio Conceiçao croit en Marius Mouandilmadji à Seraing»

 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous