Accueil Monde Amériques

Les Etats-Unis inquiets face à la descente aux enfers en Haïti

Certains des assassins du président Jovenel Moïse étaient des ressortissants américains d’origine haïtienne. Le président Biden a dénoncé un « acte odieux » et proposé les services de Washington à l’enquête.

Article réservé aux abonnés
Correspondant aux Etats-Unis Temps de lecture: 4 min

Tout le monde au sol, c’est la DEA - Agence fédérale américaine de lutte contre le trafic de cdrogue, NDLR ! » Ces phrases censément proférées par les assaillants qui, dans la nuit du 6 au 7 juillet, assassinèrent le président haïtien Jovenel Moïse, ont provoqué des remous à Washington. Qui étaient ces tueurs vêtus de noir, que des témoins auraient entendu s’exprimer en espagnol et en anglais ?

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

4 Commentaires

  • Posté par Roland Jean-Yves, vendredi 9 juillet 2021, 18:06

    Quel foutoir ! Ce pays a besoin d'une mise sous tutelle internationale. Accompagnée de moyens militaires. D'urgence.

  • Posté par Virlet Bruno, vendredi 9 juillet 2021, 19:47

    Je pense malheureusement que ce pays est à la dérive depuis des décennies (voire depuis son indépendance il y a 2 siècles), complètement gangrené par la pauvreté et la corruption. Il y a déjà eu des dizaines d'interventions humanitaires ou militaires sans résultats tangibles. Des milliards en pure perte, évaporés dans des programmes sans fin. Beaucoup ne vivent que de la diaspora (aux États-Unis surtout). Pays foutu qui vivote avec l'argent qui n'est pas volé par leur classe politique. Ces gens peuvent être adorables, mais plus grand-chose à espérer de leur État. Ils sont en mode survie. Tant pis. Même les voisins de République Dominicaine n'en veulent plus.

  • Posté par Lombard Fernande, vendredi 9 juillet 2021, 10:11

    Avons nous une possibilité de mettre ça sur le dos de Poutine ?... Et tant qu'on y est, vérifions l'alibi des chinois...

  • Posté par RC Peeters, vendredi 9 juillet 2021, 15:10

    Alors que l’humanité a passé mardi 29 juin le cap des 3 milliards de doses de vaccin administrées, les pays qui n’ont pas encore lancé leur campagne de vaccination contre le Covid-19 ne se comptent plus que sur les doigts de la main. Sur les 194 Etats membres de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), seuls cinq n’ont en effet encore vacciné personne : la Corée du Nord, Haïti et trois pays africains (Burundi, Erythrée, Tanzanie). Covid19 : il ne fait pas bon d’être un président anti vaccin ! Burundi : quel pays laisse le Président Pierre Nkurunziza après sa mort soudaine ? Après la mort du président Magufuli, le mystère plane sur l’ampleur de l’épidémie de Covid-19 en Tanzanie. Assassinat du président haïtien: 11 suspects arrêtés à l’ambassade de Taïwan la Corée du Nord sera plus difficile! https://www.nouvelobs.com/vaccination-anti-covid-19/20210630.OBS45959/ces-cinq-pays-n-ont-encore-vaccine-personne-contre-le-covid-19-voici-pourquoi.html https://www.franceculture.fr/geopolitique/burundi-quel-pays-laisse-le-president-pierre-nkurunziza-apres-sa-mort-soudaine et https://www.lemonde.fr/afrique/article/2021/03/19/apres-la-mort-du-president-magufuli-le-mystere-plane-sur-l-ampleur-du-covid-19-en-tanzanie_6073728_3212.html et Le soir : projet de vaccination, un sentiment que l’on retrouve dans des pays voisins comme la Tanzanie et le Burundi, dont les présidents ont cependant été emportés par le covid?? https://plus.lesoir.be/369023/article/2021-04-28/rd-congo-kinshasa-restitue-loms-ses-vaccins-inemployes?

Aussi en Amériques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs