Coronavirus: Erika Vlieghe met en garde contre la progression du virus

Coronavirus: Erika Vlieghe met en garde contre la progression du virus
Belga.

L’infectiologue Erika Vlieghe met en garde contre la progression du virus car deux tiers de la population belge n’est pas encore totalement vacciné. « Nous devrons tout de même veiller à ne pas laisser libre cours au virus tout au long de l’été, sinon nous serons à nouveau en difficulté », a-t-elle indiqué jeudi dans l’émission « Terzake » sur Canvas.

Désormais, le Portugal et la majeure partie de l’Espagne sont en rouge sur la carte du Centre européen de contrôle des maladies (ECDC). Tandis qu’une agence de voyages a fait rapatrier toutes les personnes de l’agence en vacances en Espagne, après que plusieurs infections au covid ont été identifiées.

Pour Erika Vlieghe, présidente du groupe d’experts en charge de la stratégie de crise (GEMS), la nouvelle flambée des contaminations au covid va plus vite que prévu. Elle évoque l’arrivée du variant delta, l’atmosphère estivale plus détendue et peut-être aussi l’Euro de football, au cours duquel de nombreuses personnes ont voyagé dans des conditions pas toujours très sûres.

La situation dans les hôpitaux est toujours sous contrôle, mais selon Mme Vlieghe, nous ne devons pas encore nous estimer tiré d’affaires. « Le virus est toujours là et s’est renforcé grâce au variant. Entre-temps, le bouclier protecteur est encore en train de se construire grâce à la vaccination. Cela signifie que nous avons encore tout l’été pour faire attention à ne pas donner libre cours au virus, sinon nous aurons de nouveau des problèmes. À un moment où le nombre de cas augmente à nouveau et dans une situation où il y a encore beaucoup de personnes vulnérables qui ne sont pas vaccinées, mathématiquement, cela pourrait encore conduire à beaucoup d’hospitalisations potentielles ».

Mme Vlieghe lance également un appel aux responsables de premières lignes. Telles que les personnes en charge du testing et du tracing. « Assurez-vous qu’il y a suffisamment de personnes disponibles et qu’elles restent disponibles pour conseiller et aider tous les voyageurs qui reviennent de vacances ainsi que les éventuels cas positifs ».

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous