Assassinat du président haïtien: 11 suspects arrêtés à l’ambassade de Taïwan

epaselect HAITI CRISIS
EPA

Taïwan a annoncé vendredi que 11 des suspects interpellés dans l’enquête sur l’assassinat du président haïtien avaient été arrêtés par la police haïtienne dans le périmètre de l’ambassade de Taïwan à Port-au-Prince, où ils s’étaient cachés. La porte-parole du ministère taïwanais des Affaires étrangères, Joanne Ou, a expliqué que l’ambassade avait été fermée mercredi «pour des raisons de sécurité» à la suite du meurtre.

«A l’aube du 8 (juillet), la sécurité de l’ambassade a découvert qu’un groupe d’hommes armés étaient entrés par effraction dans la cour de l’ambassade», a-t-elle dit à l’AFP. «Le personnel de sécurité en a immédiatement informé le personnel de l’ambassade et la police haïtienne.» «A la demande du gouvernement haïtien, et afin d’aider à l’interpellation des suspects, l’ambassade a donné à la police haïtienne l’autorisation d’entrer dans le périmètre de l’ambassade.»

Dans un communiqué posté sur son site internet, l’ambassade de Taïwan à Port-au-Prince décrit les hommes comme des «mercenaires» et des suspects dans l’assassinat. «La police a lancé une opération vers 16h (heure locale) et est parvenue à arrêter 11 suspects», explique l’ambassade dans son communiqué. «L’opération a été rondement menée», poursuit l’ambassade en qualifiant aussi l’assassinat de «cruel et barbare».

 
 
À la Une du Soir.be
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous