Accueil Économie Entreprises

Environnement: 30% des grandes sociétés belges ne dévoilent pas leurs émissions

Pour 19 des 55 grandes entreprises belges, il est impossible de connaître la quantité d’émissions qu’elles génèrent

Temps de lecture: 2 min

Sept grandes sociétés belges sur dix informent et s’engagent sur leurs émissions, ressort-il d’une analyse des rapports environnementaux 2020 des 55 plus grandes entreprises par le chiffre d’affaires, citée par L’Echo vendredi.

Pour l’heure, 36 des 55 grandes sociétés belges fournissent des indicateurs plus ou moins précis sur leurs émissions, selon l’étude de l’agence de communication Finn qui a scanné leurs rapports financiers et durables ainsi que leurs sites web.

Dix-sept d’entre elles font un reporting spécifique et chiffré sur la durabilité, expriment des engagements, publient leur empreinte carbone, détaillent leurs émissions directes et indirectes et communiquent sur leurs objectifs de réduction. Ce sont les bons élèves de la classe, parmi lesquels figurent 13 sociétés cotées telles qu’AB InBev, UCB, Umicore, bpost, KBC, Proximus ou Solvay. Les quatre non cotées sont les banques Belfius et Argenta, le groupe de dragage DEME et le groupe agroalimentaire Vandemoortele.

Dix-neuf autres, soit trois sur dix, sont en revanche en défaut d’information: impossible de connaître la quantité d’émissions qu’elles génèrent. Quatre sociétés ne publient même aucun bilan carbone et ne font aucune référence à la lutte contre le changement climatique. Ces mauvais élèves se nomment Alcopa, Sonaca, Van Hool et Nethys.

Celles qui ont fait les progrès les plus notoires selon l’agence Finn, sont Vandemoortele, pour avoir calculé pour la première fois son empreinte carbone en 2020, Ontex, qui a ajouté ses émissions indirectes dans le calcul, ainsi qu’Econocom, Ethias et Agfa Gevaert qui ont tous trois progressé dans leur reporting en chiffres. Greenyard récolte par ailleurs un bon point pour avoir promis de se fixer des objectifs clairs dans les deux ans. Belfius se distingue en intégrant dès cette année les données liées au télétravail de ses employés dans le calcul de ses émissions de CO2, première entreprise belge à le faire.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Baeyens Remi, vendredi 9 juillet 2021, 12:23

    Et quels sont les efforts des sociétés publiques (SNCB, STIB, TEC, propreté Bruxelles etc; ?

  • Posté par G Jean Luc, vendredi 9 juillet 2021, 8:22

    Il faut aller loin pour deviner que ce texte parle d'émission carbone !!

Aussi en Entreprises

Brussels Airport: 300 personnes ont pris part à un exercice catastrophe (photos)

Un exercice catastrophe était organisé à Brussels Airport ce samedi en collaboration avec tous les services d’urgence externes, dont les pompiers, les services d’urgence médicale, la police fédérale, la Défense, les autorités locales concernées, ainsi que la Province du Brabant flamand et son département de planification d’urgence.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Retrouvez l'information financière complète

L'information financière
références Voir les articles de références références Tous les jobs