Les molécules les plus efficaces agissent sur la surréaction inflammatoire, pour les patients hospitalisés.
10863362-142
Comme d’autres hôpitaux, le CHR de Liège fait face à un afflux de victimes du Covid. Les nouveaux traitements ne sont malheureusement pas encore très efficaces, comme en témoigne le D
r
 Benoît Pirotte (en médaillon), infectiologue et référent pour les traitements contre le coronavirus dans cette institution liégeoise.
10862363-058
Alexandre Ghuysen, chef de service associé aux Urgences du CHU de Liège.
JULIEN COMPÈRE CHU ©DOMINIQUE DUCHESNES
A côté des patients atteints du coronavirus, Patrick Biston veille également des malades hospitalisés en soins intensifs pour d’autres pathologies.
Comme tant d’autres infirmiers, Stéphanie Dekeyser allonge ses heures de travail pour pallier l’absentéisme de ses collègues malades.
BELGIUM HOSPITALS PANDEMIC CORONAVIRUS COVID19
10863362-131
CHR de la Citadelle, Liège
CHU Verviers
a48f5abffdd45bee2ee457cd05f3e45d
10865668-070
Dans le chaos de la première vague, beaucoup de personnes ont été amenées à «
évaluer
» l’état des résidents sans avoir toutes les armes suffisantes pour le faire.
Image=d-20201013-GJDLFR_high
La saturation menace. L’afflux de malades du covid inquiète le milieu hospitalier.
d-20200320-GFKYV0 2020-04-19 20:21:01
ITALY PANDEMIC CORONAVIRUS COVID19
Lors de la première vague, le pic s’était arrêté à 101 patients covid (38 aux soins intensifs, 63 en unités covid). Ce vendredi, à 9
h du matin, l’hôpital en accueillait 126.