Les Belges ont favorisé les voitures hybrides et les SUV au premier semestre

La motorisation gagnante des six premiers mois de l'année est l'hybride chargeable, qui représente 11,2% des voitures neuves immatriculées au premier semestre, contre 7,3% à la même période en 2020. En ajoutant la motorisation hybride non chargeable, la part de marché s'élève à 15,8%. Les moteurs entièrement électriques progressent eux très légèrement, passant à 3,9% de parts de marché, contre 3,5% en 2020. Les motorisations électrifiées figurent juste sous les 20% de parts de marché.

Du côté des énergies fossiles, les moteurs à essence se stabilisent (53,9% de parts de marché) tandis que ceux au diesel continuent de se contracter (26,9% de parts de marché).

L'électrique et l'hybride chargeable séduisent surtout les entreprises, qui représentent 85,9% des nouvelles voitures électriques immatriculées au premier semestre et 87,5% des véhicules hybrides chargeables. Le non-chargeable, quant à lui, remporte surtout les faveurs des particuliers (54%), les entreprises semblant moins convaincues. Elles représentent quand même 42,9% des nouvelles immatriculations de voitures hybrides non-chargeables.

Le SUV est aussi largement plébiscité, représentant 47,2% de parts de marchés. Ce sont surtout les véhicules SUV de taille moyenne qui ont progressé, de 4,3% au premier semestre. Après le SUV de petite taille, le podium des voitures les plus populaires auprès des Belges est constitué des familiales de petite taille et des SUV de petite taille

 
 
À la Une du Soir.be
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous