La Wallonie et l'Europe octroient une aide de 10 millions d'euros à la société Cosucra

L'accord a été signé en présence du ministre wallon de l'Économie, Willy Borsus, et du vice-président de la Banque européenne d'investissement (BEI), Kris Peeters. Les dix millions d'euros doivent permettre à Cosucra de renforcer ses capacités de production et sa position de leader européen. Le financement s'inscrit dans le cadre d'une collaboration entre la société régionale wallonne d'investissement, la SRIW, et la société de financement du groupe français Avril, la Sofiprotéol.

La SRIW, la BEI et la Sofiprotéol investissent conjointement un montant de 10 millions d'euros en emprunt obligatoire auprès de l'entreprise afin qu'elle augmente sa capacité de production et renforce sa place de numéro 1 sur le marché européen. Ce prêt subordonné est la première intervention réalisée grâce à la ligne de financement de la BEI.

Un autre volet du financement accordé à Cosucra provient de la Sofiprotéol, société de financement et de développement de la filière française des huiles et protéines végétales. Ce nouvel investissement vient en réponse à une forte croissance du marché des ingrédients naturels en raison d'une plus forte demande pour une alimentation plus végétale, équilibrée et transparente. Cosucra pourra ainsi augmenter ses volumes de production, devenant la principale productrice de protéines de pois en Europe. En transformant des matières premières agricoles produites dans un périmètre proche de ses implantations industrielles, l'entreprise contribue aussi à valoriser et structurer des filières agricoles locales et pérennes.

Ce financement devrait permettre la création d'au moins une vingtaine d'emplois dans les trois ans.

"Les entreprises, en particulier les PME, sont le moteur de l'économie wallonne en termes de dynamisme économique et de création d'emplois. Cosucra est un exemple dans sa région", a commenté Kris Peeters, vice-président de la BEI. "Cet investissement permettra à Cosucra de poursuivre sa croissance sur le marché des ingrédients naturels et durables. Ce type de financement inédit, mêlant fonds européens et wallons, permettra à nos entreprises de se développer davantage, de croître et de créer de l'emploi", a conclu le ministre Willy Borsus.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous