Accueil Sports Football Football à l'étranger Euro 2020

Jean-Michel Larqué avant la finale de l’Euro 2020: «Si les Italiens acceptent de jouer au rythme de l’Angleterre, ils passeront à la casserole»

« Tout à fait Jean-Michel » : notre consultant décrypte la finale de l’Euro 2020 dans sa chronique.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

1 L’Angleterre, 55 ans plus tard ? Si oui, ne serait-ce pas un comble pour le pays qui se flatte d’avoir vu naître le football sur son sol ?

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

7 Commentaires

  • Posté par Stinglhamber Xavier, dimanche 11 juillet 2021, 9:40

    Personnellement, je n'ai pas d'origine italienne même si j'adore ce pays, ses habitants, sa gastronomie et ses merveilles que j'ai eu la chance de visiter plusieurs fois, aussi je soutiendrai ce pays, aussi parce qu'ils nous ont éliminé de manière méritée. Forza Italia ..!

  • Posté par MAESEN Jean-Luc, samedi 10 juillet 2021, 22:08

    «Si les Italiens acceptent de jouer au rythme de l’Angleterre, ils passeront à la casserole». Pas grand chose à cirer du "foot", désolé... Mais il serait vraiment déplorable (gastronomiquement parlant bien sûr) que nos (appréciés) amis italiens passent à la casserole anglaise... Personnellement, je dégusterai bien plus volontiers un "rosbif" façon <Osso Buco>, qu'un "bistecca" façon <Mint Sauce>... Clairement pas photo ! Viva La Cucina Italiana e Viva l'Italia !

  • Posté par Raspe Eric, dimanche 11 juillet 2021, 13:36

    N'oubliez pas la cuisine asiatique, la cuisine africaine et la cuisine des caraïbes et de l'Amérique du Sud qui recèlent toutes des merveilles! Bon appétit.

  • Posté par MAESEN Jean-Luc, dimanche 11 juillet 2021, 11:06

    Aucun souci Mr. Raspe, c'était plus un "clin d'oeil humoristique" qu'autre chose. La cuisine anglaise ayant en effet aussi ses trésors gastronomiques. Mais je reste(rai) malgré tout un amateur ébloui de la "cucina italiana" (<Sono innamorato del cibo italiano> comme on dit dans ce si beau pays). Sans oublier la cuisine française bien évidemment ; pas de jaloux surtout ! Et c'est un plaisir d'échanger avec vous sur un sujet plus "futile" (bien que...). Bien à vous.

  • Posté par Raspe Eric, dimanche 11 juillet 2021, 9:43

    Nous divergeons franchement non sur la qualité de la gastronomie italienne, une des meilleure du monde que j'adore, mais sur la gastronomie anglaise qui n'est pas réduite à la caricature londonienne que l'on en fait trop facilement. Après avoir passé une dizaine d'année de vacances dans la campagne anglaise, en particulier dans le Shropshire à la limite entre l'Angleterre et le Pays de Galles, je peux vous dire que l'on y cuisine très bien. La sauce à la menthe aigre-douce et parfumée servie avec le gigot de mouton du Pays de Galles bien évidemment reste pour moi un des souvenirs culinaires inoubliables. Sans compter la façon de cuire le choux blanc dont j'ai adopté la recette, la poilée de marrots (de grosses courgettes) et les crumbles, et les petits pois frais du jardin avec leur garniture d'herbes fraîches. Rien que d'y penser l'eau m'en revient à la bouche.

Plus de commentaires

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs